Intoxication alimentaire

Où retrouve-t-on les bactéries?

Certains aliments ne doivent pas être mangés ou bus s'ils ont été exposés trop longtemps à la chaleur. Par temps chaud, les bactéries se reproduisent plus vite. L'intoxication alimentaire peut être plus dangereuse chez les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes malades atteintes de cancer. Souvent, on guérit en deux ou trois jours. Par contre, l'intoxication alimentaire peut aussi entraîner des complications et rendre le côlon irritable pendant plusieurs mois.

Le plus souvent, elles se trouvent dans :

  • Aliments crus ou pas assez cuits (volaille, viande et œufs)
  • Fruits et légumes crus (pas lavés ou lavés avec de l'eau contaminée)
  • Produits laitiers non pasteurisés. La pasteurisation est une technique de conservation des aliments. Elle consiste à chauffer un aliment à une température précise pendant une période précise et à le refroidir rapidement par la suite.
  • Jus ou cidre de pommes non pasteurisé
  • Aliments laissés longtemps sans réfrigération
  • Poissons et crevettes
  • Eau non traitée

Ni la salmonelle, ni l'E. coli (maladie du hamburger) ne changent l'aspect et l'odeur des aliments, il faut donc être prudent.

Quels sont les symptômes?

Les principaux symptômes d'une intoxication alimentaire arrivent quelques heures après avoir mangé ou bu la nourriture contaminée ou deux jours plus tard.

  • Nausées
  • Crampes
  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Fièvre
  • Maux de tête

Que faire si on a une intoxication alimentaire?

Quand la diarrhée commence

Ne pas consommer de nourritures solides pendant quelques heures, voire une journée et éviter :
  • les aliments gras ou frits;
  • les produits laitiers;
  • les friandises et les gâteaux. 
  • Boire beaucoup d'eau.
  • Buvez par petites gorgées et évitez :
  • l'alcool; les boissons gazeuses;
  • Les boissons froides;
  • les boissons sucrées en général, qui vont avoir tendance à aggraver la diarrhée;
  • le café.

Que peut-on manger?

En cas de diarrhée, grignoter des biscuits salés limite la déshydratation. Il faut privilégier les aliments sans fibres (légumes, fruits, noix, produits laitiers, fritures, sauces, etc.) et choisir des aliments blancs (riz, pommes de terre, poisson, poulet…). Mangez en petites quantités et régulièrement si vous avez faim.

Quand ça va mieux, on réintroduit les légumes et les fruits, d'abord cuits, pendant 2 jours, avant de les consommer à nouveau crus. Vous pouvez manger des bananes qui fourniront du potassium que vous aurez éliminé en quantité au cours des diarrhées et des vomissements. De façon progressive, mangez également du yogourt pour les probiotiques qui vont participer à l'amélioration de la flore intestinale. Cette dernière contribue à la digestion et nous protège des bactéries.

Comment ne pas contaminer les autres?

  • La personne malade ne doit pas cuisiner.
  • La personne malade ne doit pas se rendre à l'école, centre de loisirs, bureau, visiter les personnes âgées tant qu'elle n'est pas complétement guérie.

Quand consulter un médecin?

  • Si la fièvre ou la diarrhée est importante, s'il y a du sang dans les selles et qu'il y a déshydratation et affaiblissement.
  • En tout temps, si votre état de santé vous inquiète, appelez Info-Santé au 811.
  • Il est possible de diagnostiquer sa propre intoxication alimentaire si d'autres personnes présentent des symptômes identiques après avoir mangé la même chose.

Quoi faire pour éviter les intoxications alimentaires?

À part de bien faire cuire ses aliments, rien ne vous protège de ces bactéries! Suivre quelques règles de base vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté :

  • Lavez-vous les mains régulièrement lorsque vous manipulez la nourriture; avant et après vous être rendu aux toilettes et avant de passer à table.
  • Nettoyez soigneusement les fruits et les légumes avant de les préparer ou de les manger.
  • Évitez de manger certains aliments crus (œufs, volaille et viande).
  • Inspectez et sentez les aliments dans les emballages abîmés pour vous assurer de leur fraîcheur, notamment en contrôlant leur aspect (les boîtes de conserve bombées contiennent généralement des bactéries, évitez-les).
  • Regarder les dates de péremption des aliments.
  • Utilisez des planches à découper distinctes entre les légumes et la viande lorsque vous faites la cuisine.
  • Conservez et touchez la viande crue séparément des autres aliments.
  • Faites cuire suffisamment les viandes.
  • Mettez bien au frais tous les produits susceptibles de devenir « dangereux » rapidement, tels que la mayonnaise, la viande crue ou le lait par exemple.
  • Nettoyez, désinfectez et séchez soigneusement les planches à découper après chaque utilisation.
  • Lavez le comptoir de la cuisine avec de l'eau savonneuse après y avoir préparé les repas.
  • Conservez à la bonne température vos aliments en tout temps. (réfrigérateur  4 °C ou moins, congélateur -18 °C ou moins).
  • Décongelez et marinez vos aliments au frigo jusqu'au moment de les cuire
  • Nettoyez souvent les sacs réutilisables que vous apportez à l'épicerie et les boîtes à lunch.