Herbe à poux

Pourquoi l'herbe à poux est-elle un problème?

Le pollen de l'herbe à poux est le principal allergène responsable de l'allergie saisonnière ou rhume des foins. Il réduit la qualité de vie de 14 % des Mauriciens et des Centricois, soit près de 70 000 personnes. Les symptômes associés à l'herbe à poux sont très désagréables pour les personnes allergiques.

Comment reconnaît-on l'herbe à poux?

En apprenant à bien reconnaître la plante, vous pourrez agir afin de limiter son effet sur votre santé et celle de votre collectivité.

Herbe à poux

  • Feuilles vert grisâtre minces et très découpées, comparables aux feuilles de la carotte.
  • Tige verte ou parfois rougeâtre couverte de poils.
  • Hauteur moyenne de 70 cm et peut mesurer jusqu'à 1,5 m selon le lieu de croissance.
  • Grandit de mai à octobre et meurt aux premières gelées de l'automne.
  • Petites fleurs vertes regroupées en forme d'épi ou de grappes au sommet des tiges pendant les mois de juin et de juillet.
  • Fin juillet, les fleurs passent du vert au jaune.

Est-ce que l'herbe à poux est la même chose que l'herbe à puce?

L'herbe à poux et l'herbe à puce sont deux plantes totalement différentes. L'herbe à poux cause des allergies lorsque son pollen est respiré alors que l'herbe à puce provoque des irritations douloureuses si on la touche ou s'y frotte.

Pour plus d'information concernant ces deux plantes consultez le document suivant :

http://extranet.santemonteregie.qc.ca/depot/document/2967/affiche_herbe_a_poux_herbe_a_puce.pdf

Où retrouve-t-on l'herbe à poux?

L'herbe à poux pousse facilement là où d'autres plantes ne poussent pas. Par exemple, il est fréquent de la retrouver le long des trottoirs, dans les ruelles, autour des arbres bordant une rue, sur des terrains peu entretenus, le long des chemins de fer et des routes et dans les entrées de champs de culture. Les sols piétinés et perturbés lui conviennent bien. Toutefois, elle supporte mal la présence d'espèces compétitives et ne pousse donc pas dans les sols bien fournis en végétation. Elle est absente des boisés puisqu'elle a besoin du soleil pour pousser.

Quels sont les effets de l'herbe à poux sur la santé?

Le pollen de l'herbe à poux entraîne les symptômes suivants chez les personnes allergiques :

  • éternuements répétés;
  • nez bouché, qui coule, qui pique;
  • larmes aux yeux, picotement ou sensation de brûlure aux yeux;
  • toux; crises d'asthme.

Ces manifestations affectent la qualité de vie des personnes allergiques puisqu'elles développent :

  • de la fatigue;
  • de l'irritabilité;
  • des problèmes de concentration;
  • des troubles du sommeil;
  • des symptômes dépressifs.

Leur travail, leurs activités sportives, leur vie sociale et leurs loisirs peuvent donc être grandement affectés.

Comment peut-on réduire les effets de l'herbe à poux sur la santé?

En agissant autour de chez vous, vous pouvez contribuer à améliorer la qualité de l'air et le bien-être des gens qui souffrent d'allergie saisonnière ou de rhume des foins.

  • Apprenez à reconnaître l'herbe à poux.
  • Pour les propriétaires de petits terrains, de mai à juillet, arrachez manuellement et jetez les plants à la poubelle. Au besoin, portez des gants, utilisez une binette ou un rotoculteur pour déraciner les plants sur le terrain.
  • Pour les propriétaires de grands terrains, il vous faut tondre les plants à deux moments, soit à la mi-juillet et à la mi-août.

Plantez des plantes sur votre terrain pour éviter que l'herbe à poux pousse

  • Garnissez les coins dénudés.
  • Améliorez la qualité du sol avec du compost.
  • Plantez des espèces végétales bien adaptées aux caractéristiques de votre terrain ou semez simplement du trèfle.

Si vous remarquez la présence d'herbe à poux dans des lieux publics (ex. : parcs, abords des routes et des pistes cyclables), contactez votre municipalité pour la sensibiliser à l'importance de contrôler l'herbe à poux.

Comment peut-on se protéger contre le pollen de l'herbe à poux lorsqu'on est allergique?

À l'extérieur :

  • Apprenez à reconnaître la plante et arrachez-la s'il y en a dans le voisinage.
  • Réduisez le temps passé à l'extérieur par temps chaud, sec et venteux.Profitez des activités extérieures après la pluie.
  • Évitez de fréquenter les lieux infestés par l'herbe à poux.
  • Évitez de tondre vous-même le gazon ou la pelouse ou de ramasser les feuilles. Évitez d'étendre les vêtements pour les faire sécher à l'extérieur d'août à octobre.
  • Fermez les fenêtres de la maison et de la voiture pour empêcher le pollen d'y entrer. Installez et utilisez un système de ventilation avec un filtre à air (purificateur d'air) ou utilisez un système de climatisation.
  • Évitez le contact avec d'autres irritants, qui peuvent amplifier les symptômes d'allergies, comme la fumée de cigarette ou de feu de bois, ainsi que les moisissures.
  • Pour réduire les symptômes de l'allergie au pollen de l'herbe à poux, vous pouvez vous procurer un antihistaminique offert en vente libre dans les pharmacies.
  • Si vos symptômes persistent et vous nuisent, ou si vous tolérez mal les effets secondaires des médicaments, n'hésitez pas à consulter votre médecin.  

Pour en savoir plus

Pour obtenir de plus amples renseignements particuliers sur des questions touchant à la santé, contactez le service Info-Santé 811.

Ministère de la Santé et des Services sociaux, carton d'information L'herbe à poux, ça s'arrache!

Ministère de la Santé et des Services sociaux, affiche L'herbe à poux, ça s'arrache!

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Les effets de la coupe sur la production de pollen et graines chez l'herbe à poux