Mercure dans le poisson

Le poisson est excellent pour la santé. C'est un aliment riche en oméga-3, en protéines, en vitamine D et en sélénium (un antioxydant).

Certaines espèces de poissons sont contaminées à divers degrés par des substances chimiques présentes dans l'environnement, dont la principale est le mercure. Cependant, les bienfaits de la consommation de poisson sont si importants qu'ils compensent pour les risques liés au taux de contamination de ces espèces.

Les femmes enceintes ou qui désirent le devenir, les parents d'enfants de moins de treize ans et les grands consommateurs de poissons sont invités à porter une attention particulière aux recommandations émises.  

Pourquoi le mercure dans la chair de poisson est-il un problème?

Le mercure s'accumule dans les sédiments de certains cours d'eau ou de certains lacs. Le mercure peut se transformer dans l'environnement; certains types de bactéries et de champignons ont la faculté de donner au mercure sa forme la plus toxique. Il se concentre alors dans les poissons, les crustacés et les autres produits comestibles d'eau douce. Les grands poissons prédateurs (qui mangent d'autres poissons) comme le brochet, l'achigan et le doré jaune ont une plus grande probabilité d'avoir une forte teneur en mercure, ayant mangé de nombreux poissons plus petits qui ont accumulé du mercure par l'ingestion de plancton.

Comme le poisson constitue aussi une excellente source de protéines de qualité et d'oméga-3 et qu'il est faible en gras saturés, il faut soigneusement prendre en considération les bienfaits et les risques liés à sa consommation.

Quelle quantité de poisson dois-je consommer?

Les guides alimentaires canadien, des Premières Nations, Inuit, Métis et Atikamekw recommandent de consommer deux portions de 75 g de poisson cuit (ou de 90 g de poisson avant cuisson) par semaine pour profiter de ses bienfaits.  

Quels sont les effets du mercure sur la santé? Quels sont les symptômes d'une intoxication au mercure?

Comme pour tout produit chimique, le risque que pose le mercure pour la santé dépend de sa concentration dans le corps. Notre corps contient généralement de très faibles concentrations de mercure (de 0,3 à 3,6 parties par million, ou ppm) et n'a pas d'effet sur la santé. Des effets sur le développement pourraient être observés chez les enfants nés de mères qui ont eu, au moment de la grossesse, plus de 10-14 ppm de mercure dans les cheveux. Toutefois, près de ce niveau, l'impact sur la santé de l'enfant serait marginal. Chez les adultes, c'est à partir de 50 ppm dans les cheveux que pourraient apparaître les premiers symptômes chez les personnes les plus sensibles, symptômes qui se traduisent le plus souvent par une sensation d'engourdissement dans les doigts et les orteils.  

Qui est le plus à risque de subir les effets du mercure sur sa santé?

  • Les femmes enceintes et celles qui désirent le devenir à court terme, car le fœtus est particulièrement sensible aux effets du mercure sur le développement.
  • Les enfants de moins de 13 ans parce que le développement du cerveau continue durant la petite enfance et l'enfance.
  • Les grands consommateurs de poissons contenant de hautes teneurs en mercure. Il s'agit des personnes qui consomment du poisson au-delà des recommandations émises dans les guides de consommation et pendant une longue période.

Comment m'assurer de ne pas consommer trop de mercure en mangeant du poisson?

Quoi faire si je crois subir des effets du mercure sur ma santé?

Si vous croyez subir les effets du mercure sur la santé, consultez votre médecin. Vous pouvez aussi contacter Info-Santé en composant le 811 en attendant de voir votre médecin.