Se préparer à une chirurgie

Se préparer à une chirurgie

À la maison, la veille de la chirurgie

Le jour de la chirurgie

Avant la chirurgie

Après la chirurgie

Particularités

Feuillets d’enseignement disponibles

À la maison, la veille de la chirurgie, vous devrez :

  • Prendre une douche ou un bain complet. 
  • Bien nettoyer le nombril avec un coton tige (Q-Tips). 
  • Éviter les crèmes de corps, les parfums, le maquillage et ne pas raser la partie chirurgicale à moins d'avis contraire de votre médecin.
  • Éviter les vernis à ongles, les ongles artificiels et retirer les bijoux, incluant les bijoux de perçage, qu'ils soient métalliques ou en plastique. 
  • Il est fortement conseillé d'éviter de fumer ou de consommer de l'alcool.
  • Être à jeun sans boire ni manger à partir de minuit. 
  • Vous assurez d'avoir à la maison un médicament pour abaisser la température (Tylénol, Atasol) et pour atténuer les nausées (Gravol).
  • Prévoir à la maison, des collations (biscuits secs, yogourt, boissons de soya, fromage, jus) et des repas légers (potage, soupe, sandwich) en prévision de votre retour à la maison.  Vous pourrez ainsi optimiser vos périodes de repos.
  • Valider avec votre accompagnateur sa disponibilité et sa présence pour la journée.
  • Si la chirurgie nécessite une hospitalisation, préparez un bagage comprenant :
    • Pyjama, jaquette ou robe de chambre;
    • Pantoufles à semelles rigides, antidérapantes, à talons fermés de préférence et bien adaptées à votre pointure;
    • Sous-vêtements et chaussettes;
    • Vêtements amples et confortables pour votre retour à la maison;
    • Brosse et pâte à dents (si vous portez une prothèse dentaire, prévoir un contenant pour la ranger et des pastilles nettoyantes au besoin);
    • Produits de toilette doux (savon, shampooing, désodorisant);
    • Peigne, mouchoirs, protections hygiéniques, rasoir, crème à raser;
    • Lunettes et étui, verres de contact et solution nettoyante;
    • Bas support, appareil de marche, lecture, musique avec écouteurs (selon votre condition et vos besoins personnels).

 Le jour de la chirurgie :

  • Vous pouvez prendre un peu d'eau ou de jus de pomme 3 heures précédant l'heure prévue de votre chirurgie.
  • Portez des vêtements amples, faciles à enlever et à enfiler. 
  • Apportez votre carte d'assurance maladie (RAMQ), carte d'hôpital, vos papiers pour les assurances au cas où vous en auriez besoin et les films ou CD radiologiques.
  • Apportez une liste à jour de votre médication (votre pharmacien peut vous la fournir) et votre médication usuelle dans les contenants d'origine.  Si vous prenez des inhalateurs, vous devez également les apporter. Si vous avez le diagnostic d'apnée du sommeil, veuillez apporter votre appareil personnel de la maison (C-PAP) et en informer le personnel infirmier lors de votre arrivée.
  • Avant votre départ de la maison, vous pouvez prendre votre médication usuelle avec une petite gorgée d'eau. 

Pour les patients diabétiques, vous ne devez pas prendre vos médicaments pour le diabète.

Avant la chirurgie 

À votre arrivée au centre hospitalier, vous devrez vous enregistrer au guichet de l'admission situé à l'entrée principale.  La réceptionniste vous dirigera ensuite à l'endroit prévu.  Il est probable que même si vous êtes hospitalisé, vous deviez vous rendre en chirurgie d'un jour dans un premier temps.  Rappelez-vous qu'il est important de vous limiter à l'essentiel dans vos effets personnels afin d'éviter les pertes, incidents et/ou les nombreux transports pour le personnel.

Lors de votre arrivée en chirurgie d'un jour :

  • Au comptoir des inscriptions, un commis vous posera quelques questions concernant votre santé et votre chirurgie à venir. Cela peut-être intimidant à l'effet que d'autres personnes puissent entendre ces informations.  Pour ce faire, nous demandons aux patients et accompagnateurs de demeurer à une distance raisonnable de la discussion.  Le respect de la confidentialité, on y tient!
  • Par la suite, vous vous rendrez au vestiaire pour enfiler une jaquette d'hôpital.  Un casier muni d'un cadenas vous sera assigné et vous devrez y déposer tous vos effets personnels jusqu'à votre retour de la chirurgie.  Limitez-vous à l'essentiel. Veuillez noter que l'établissement n'est pas responsable des objets perdus ou volés.
  • Certains usagers devront faire un test de laboratoire à leur arrivée. 
  • Vous rencontrerez un membre du personnel infirmier afin que des données soient recueillies avant votre chirurgie et que votre dossier soit complété. 
  • Des bracelets d'identité et d'allergie seront mis à votre poignet, vos signes vitaux seront contrôlés et une liste de votre médication usuelle sera nécessaire pour en informer l'équipe chirurgicale. 
  • Vous serez reconduit à salle d’attente prévue pour votre chirurgie ou, au besoin, sur une civière sur laquelle vous vous reposerez jusqu'à ce que le bloc opératoire soit prêt à vous recevoir.  Pendant ce délai, il est permis de lire, d'écouter de la musique (avec écouteurs personnels) ou d'effectuer une autre activité calme et relaxante.
  • Pour le respect des usagers en attente de chirurgie et qui sont à jeun, aucune nourriture ou breuvage odorant (café) n'est permis à proximité des civières.  Au besoin, votre accompagnateur pourra se diriger à la cafétéria au 1er étage.
  • Avant de quitter pour le bloc opératoire, vous devrez uriner une dernière fois et, si cela s'applique, retirer les verres correcteurs ou les prothèses dentaires.

Après la chirurgie

À votre sortie de la salle d'opération, vous serez dirigé vers la salle de réveil.  La salle de réveil est un secteur d'activités de soins critiques qui reçoit les patients immédiatement après leur chirurgie.  Les infirmières de ce secteur d'activités assurent une surveillance étroite des constantes hémodynamiques, elles veillent au contrôle de votre douleur et elles gardent une vigilance quant aux complications pouvant découler de votre chirurgie.  Lorsque les infirmières jugeront que vous êtes apte à quitter le bloc opératoire, vous serez transporté vers la chirurgie d'un jour ou vers une unité de soins appropriée à votre condition.

À votre sortie de la chirurgie d'un jour :

  • Vous devez être accompagné d'une personne fiable et vous assurer qu'elle vous rapportera à la maison en voiture.
  • Prévoyez la présence de quelqu'un les premiers 24 heures de votre retour à la maison ou davantage selon votre condition.
  • Assurez-vous d'avoir en main vos cartes d'hôpital, les papiers de prescriptions du médecin et autres documents dépendamment de votre situation.

Quels sont les signes anormaux qui pourraient m'amener à consulter un professionnel ?

  • Une incapacité à uriner qui perdure malgré les tentatives et la sensation d'envie bien présente.  Si vous ressentez une pesanteur, une douleur qui évolue au bas ventre;
  • Des maux de cœur (nausées) qui persistent malgré la prise d'antiémétiques (Gravol) et qui s'accompagnent de vomissements persistants rendant impossible l'hydratation (absorption de liquides);
  • Une douleur persistante et intolérable au site de la chirurgie et qui s'irradie (se propage)  malgré la prise des calmants prescrits;
  • Des signes anormaux de la plaie opératoire comme une douleur, rougeur, induration, gonflement ou écoulement anormal (purulent, nauséabond, verdâtre);
  • Température ≥ à 38.5 ° C ou 101° F accompagnée de frissons et/ou de faiblesses;
  • Douleur au mollet avec œdème, essoufflement au repos.

Il est toujours conseillé de communiquer avec le 811, si des inquiétudes persistent, afin de ne pas vous déplacer inutilement car votre condition nécessite très certainement du repos. Les professionnels d'Info-Santé seront en mesure de vous orienter et de vous conseiller adéquatement.

Pour les 24 heures suivant votre chirurgie, vous devrez:

- Éviter la consommation d'alcool;

- Ne pas conduire votre automobile ou tout autre véhicule moteur (les assurances ne s'appliqueront pas et votre attention est altérée suite à l'anesthésie);

- Éviter de prendre des décisions importantes car votre jugement est diminué étant donné la médication reçue (anesthésiant, antidouleurs...);

- Ne pas prendre de tranquillisants ou de médicaments pouvant altérer votre condition d'éveil autre que ceux prescrits par votre médecin;

- N'hésitez pas à vous informer quant aux exercices passifs que vous pouvez entreprendre dès que possible.  Des exercices adaptés à votre condition et pratiqués rigoureusement peuvent prévenir et même éviter des complications fâcheuses.

Feuillets d’enseignement disponibles :

Hôtel-Dieu d’Arthabaska - Chirurgie d’un jour – Coloscopie