Agression sexuelle

Agression sexuelle

Vous avez vécu récemment une agression sexuelle ou l'avez subie dans le passé ? De l'aide est disponible pour vous.

Par téléphone

S.O.S. agressions sexuelles

24 h sur 24

1 800 933-9007

 

Ligne Info-Social

Composez le 811

En personne

Consultation à l’urgence

Si l’agression sexuelle dont vous avez été victime est récente, présentez-vous le plus rapidement possible à l’urgence d’un des établissements désignés où une équipe vous accueillera 24 heures par jour, et ce, 7 jours par semaine : Urgence

Les centres désignés sont destinés aux victimes d'agression sexuelle. Les enfants, les adolescents, les femmes et les hommes dont l'état nécessite une évaluation de la santé (physique et psychologique), un examen médical ou médicolégal peuvent s'y présenter.

La victime recevra soutien et accompagnement par du personnel attentif et compétent, qui agira toujours dans le plus grand respect des besoins de la personne.

Pour les personnes âgées de moins de 18 ans 

En tout temps, vous devez signaler à la Direction de la protection de la jeunesse les situations où vous soupçonnez qu'une personne âgée de moins de 18 ans est victime d'agression sexuelle : 1 800 567-8520

Services psychosociaux

Service d’aide, de soutien ou d'accompagnement

De l'aide est disponible pour vous. Peu importe le temps écoulé depuis l'agression et votre âge, vous avez toujours le pouvoir de consulter.

Une agression sexuelle laisse parfois des séquelles qui peuvent durer longtemps, voir même pendant des années. Quel que soit votre besoin, vous pouvez demander de l'aide pour :

  • Obtenir de l'information ;
  • Obtenir du soutien ou de l'accompagnement ;
  • Traiter des blessures ;
  • Dépister et traiter des infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS ) ;
  • Prévenir ou constater une grossesse ;
  • Prendre une décision de porter plainte ou non ;
  • Recueillir des éléments de preuve sur l'agression vécue ;
  • Diminuer les conséquences de l'agression sexuelle.

 Consulter les services psychosociaux.

Organismes communautaires, groupes d'entraide et autres lignes téléphoniques

D’autres ressources sont également disponibles sur le territoire pour vous offrir de l’aide et du soutien, même si l’agression vécue remonte à plusieurs années.

Les Centres d'aide et de lutte contre les agressions sexuelles (CALACS) :

Les Centres d'aide aux victimes d'acte criminel (CAVAC):

 Informations supplémentaires: 

Une agression sexuelle est un acte sexuel non désiré qui se déroule avec ou sans contact physique. Dans certains cas, notamment lorsqu'il s'agit d'enfants, l'agresseur peut agir en faisant du chantage ou en jouant avec les sentiments de la victime.

Une agression sexuelle permet à un agresseur de répondre à ses propres désirs en abusant de son pouvoir, en utilisant sa propre force physique et en menaçant sa victime.

Une agression sexuelle va à l'encontre des droits fondamentaux et porte atteinte à la sécurité d'une personne, corporellement et psychologiquement.

Au Québec, contrairement à ce qu'on peut penser, 70 % des agressions sexuelles ont lieu dans des résidences privées et la majorité des victimes ont moins de 16 ans. La grande majorité des agressions sexuelles sont commises par une personne connue de la victime.
(source : 
agressionssexuelles.gouv.qc.ca)

Le Guide d'information à l'intention des victimes d'agression sexuelle (3.4Mo) est destiné aux victimes ainsi qu'à leurs proches. Il a été conçu par la Table de concertation sur les agressions à caractère sexuel de Montréal. Il traite des définitions des agressions sexuelles et de ses diverses formes, des statistiques sur les victimes et sur les agresseurs sexuels, des conséquences possibles suite à une agression sexuelle, du rôle des proches, de l'aide médicosociale, psychologique et financière qui est offerte ainsi que des lois et du processus judiciaire.