Pas toujours VITE, le Québec!

Publié le 7 juin 2018 Quand la maladie frappe…

Pas toujours VITE, le Québec!

Pourquoi encore 29 % de Québécois ne connaissent aucun des « signes » annonciateurs d’un accident vasculaire cérébral (AVC)?Pourtant, il existe un truc facile pour s’en souvenir : l’acronyme VITE.

VITE pour V: Visage est-il affaissé?  Pour I: Incapacité à lever les 2 bras normalement?  Pour T:  Trouble de la parole?  Pour E: Extrême urgence. Composez le 911.

Au Québec, un AVC survient toutes les 45 minutes. Ça arrive quand une partie du cerveau n'est plus alimentée en sang et donc privée d'oxygène.

L’AVC est considéré comme une « urgence médicale ». En reconnaître les signes lorsqu’on en est témoin permet de réagir plus vite et faire toute une différence entre la vie ou la mort de la personne atteinte. De plus, cela influence le rétablissement complet ou une incapacité qui durera dans le temps.

Allez, VITE, dépêchez-vous à apprendre ces signes! Vous pourriez sauver la vie d’un être cher.

Martine Fréchette,
Conseillère en communication