Les infirmières praticiennes spécialisées : des alliées pour votre santé!

Publié le 23 mai 2023 Nos professions

Lors de sa dernière visite dans un établissement de santé, Sabrina était convaincue qu’elle rencontrerait un médecin pour traiter sa problématique. À son grand étonnement, c’est plutôt une infirmière praticienne spécialisée (IPS) qui a réalisé la consultation de A à Z! 

Il est vrai que la profession d’IPS, bien qu’elle ait largement évolué au fil des années, demeure encore méconnue. Pourtant, les IPS assument plusieurs responsabilités et jouent un rôle clé pour améliorer l’accessibilité à des soins et services de santé de haute qualité. Sabrina a d’ailleurs été très satisfaite de son expérience!

Envie d’en savoir davantage? Cet article met en lumière leur parcours, leurs responsabilités ainsi que leurs différents champs de spécialités.

Comment devenir une infirmière praticienne spécialisée (IPS)?

Les IPS sont à la base des infirmiers (ères) qui ont décidé de poursuivre leur cheminement académique en réalisant des études universitaires de niveau supérieur. Leur objectif : raffiner leur expertise en se spécialisant dans un domaine en particulier. Au Québec, il existe cinq spécialités en soins infirmiers : les soins de première ligne, la santé mentale, les soins pédiatriques, les soins aux adultes et la néonatologie.

Quels sont les rôles de l’infirmière praticienne spécialisée (IPS)?

Les IPS assument leurs différents rôles de façon autonome, en partenariat avec un ou plusieurs médecins. En plus de leurs mandats liés à la profession d’infirmière, les IPS détiennent les connaissances et les compétences requises pour réaliser cinq activités qui étaient jadis réservées aux médecins :

  • Prescrire des examens diagnostiques ;
  • Utiliser des techniques diagnostiques invasives ;
  • Prescrire des médicaments ;
  • Prescrire des traitements médicaux ;
  • Utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux.

Et ce n’est pas tout! Depuis l’entrée en vigueur de la loi 6 qui reconnaît les compétences et l’expertise des IPS en janvier 2021, une plus grande autonomie leur est accordée. Ainsi, les IPS peuvent également diagnostiquer des maladies, déterminer des traitements médicaux et effectuer des suivis de grossesse. 

 Mylen Charest, usagère, en suivi de grossesse et l’IPS Catherine Doucet-Milot de la Clinique de périnatalité de Trois-Rivières.

 Mylen Charest, usagère, en suivi de grossesse et l’IPS Catherine Doucet-Milot de la Clinique de périnatalité de Trois-Rivières.

Quelles sont les spécialités des infirmières praticiennes spécialisées (IPS)?

Il est fort possible que vous ayez déjà eu recours aux services de l’IPS puisqu’elles travaillent auprès de différentes clientèles. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici un survol des cinq spécialités des IPS :

Infirmière praticienne spécialisée de première ligne (IPSPL)

Vous trouverez l’IPSPL autant dans les GMF, les GMF-U, les CHSLD, les CLSC, le soutien à domicile (SAD) que dans les cliniques de proximité. Son rôle est d’assurer, entre autres, le suivi ainsi que le traitement de maladies courantes ou chroniques, le suivi de grossesse ou d’intervention chirurgicale mineure. À titre d’exemple, les jeunes parents pourraient rencontrer une IPSPL dans le cas où leur enfant se plaint de mal d’oreille. À cet égard, l’IPSPL sera non seulement en mesure de diagnostiquer une otite, mais également de prescrire les antibiotiques nécessaires à son rétablissement.

 Ghislain Lefebvre, IPSPL au GMF-U de Drummond

Ghislain Lefebvre, IPSPL au GMF-U de Drummond.

Infirmière praticienne spécialisée de soins aux adultes (IPSSA)

L’IPSSA détient des connaissances très pointues et exerce en centre hospitalier. Elle intervient auprès d’une clientèle présentant des problèmes de santé chroniques, aigus ou critiques qui requièrent des soins spécialisés ou ultraspécialisés. L’IPSSA travaille, entre autres, sur les départements de cardiologie, de néphrologie, d’oncologie ou encore en médecine interne.

Infirmière praticienne spécialisée en santé mentale (IPSSM)

L’IPSSM œuvre au sein des départements de psychiatrie et en clinique externe. Sa formation spécialisée dans les troubles mentaux lui permet de poser des diagnostics de même que d’établir des plans de traitement et d’en assurer le suivi, et ce, en étroite collaboration avec le psychiatre et l’équipe de soins. L'IPSSM travaille dans les cliniques de proximité, en clinique externe de psychiatrie, en itinérance, en détention et dans les milieux de vie. Elle s’implique dans une multitude de projets et de trajectoires!

Infirmière praticienne spécialisée en néonatalogie (IPSNN)

L’IPSNN accomplit son rôle auprès de nouveau-nés qui requièrent des soins spécialisés ou ultraspécialisés. On la retrouve en centre de 2e et 3e ligne, et ce, dans les grandes régions de Québec et de Montréal.

Infirmière praticienne spécialisée en pédiatrie (IPSSP)

Lorsque la croissance et le développement d’un enfant s’avèrent normaux, le médecin de famille ou l’IPS sont les bons professionnels à consulter. Toutefois, ceux-ci ont la possibilité de référer au pédiatre ou à l’IPSSP si la situation l’exige. En effet, l’IPSSP travaille auprès d’une clientèle pédiatrique nécessitant des soins spécialisés ou ultraspécialisés, allant du nourrisson à l’adolescent.

Comme vous pouvez le constater, la profession d’IPS gagne à être connue et représente un précieux atout pour le réseau de la santé et des services sociaux. D’ailleurs, vous serez probablement de moins en moins surpris de rencontrer des IPS lors de votre passage dans notre établissement. Avec leurs connaissances fines, leur rigueur et leur expertise, les IPS et leur équipe ont tout en main pour vous offrir des soins et services de grande qualité!