Émilie Simard : une leader animée par l’espoir

Publié le 6 mars 2024 Le CIUSSS MCQ

Dans notre établissement, nous avons la chance de compter sur des milliers de personnes exceptionnelles, imprégnées d'une profonde fibre aidante. Grâce à leur dévouement, nos soins et services sont offerts avec une touche d’humanisme qui fait toute la différence pour nos usagers.

En cette Journée internationale des femmes, mettons en lumière l’une de ces figures inspirantes qui incarne l’altruisme et l’engagement envers notre communauté.

C’est donc avec humilité et gratitude qu’Émilie Simard, chef de service de foyers de groupe à la Direction du programme jeunesse-famille, a accepté de nous parler de son cheminement et de son grand amour pour la mission jeunesse.

CIUSSS MCQ - Journée femme 2024

Émilie, chef de service de foyers de groupe

Un parcours riche en apprentissages

Émilie gravite dans le réseau de la santé et des services sociaux depuis maintenant dix-sept ans. Détentrice d’un baccalauréat en travail social et d’une maîtrise en administration publique, elle a d’abord intégré l’équipe enfance-jeunesse-famille sur le territoire de la Vallée-de-la-Batiscan. « J’ai toujours souhaité travailler auprès de cette clientèle. On sent qu’on a énormément d’impact sur leur futur, que tout est possible. »

Fortement inspirée par des gestionnaires qu’elle a côtoyées, du nom de Catherine Neault et Geneviève Ferland-Mercier, Émilie a entamé la démarche de la relève des cadres, avant de joindre la Direction de la protection de la jeunesse. « Des modèles comme Catherine et Geneviève, par exemple, ont joué un rôle important dans mon cheminement de carrière. Ces femmes m’ont donné envie de me former, d’apprendre et de toujours pousser mes compétences plus loin. Plus encore, elles m’ont inculqué l’importance d’être fidèle à mes valeurs, de les mettre de l’avant et de me centrer sur le sens de mon travail, c’est-à-dire la clientèle. »


CIUSSS MCQ - Journée de la femme 2024

Émilie et son collègue Maxime, éducateur.

Le pouvoir de changer les choses

Aujourd’hui, Émilie travaille aux côtés d’une équipe qui accueille des enfants nécessitant des besoins de protection et d’hébergement. « On s’assure de mettre en place les services adéquats autour des petits en mobilisant les éducateurs, les professionnels, les psychoéducateurs, les infirmières, les services communautaires et scolaires afin de les soutenir dans leur développement et leur parcours de vie. »

Bien que les histoires de réussite en jeunesse soient peu évoquées publiquement pour des raisons de confidentialité, de magnifiques parcours se dessinent chaque jour dans ce secteur. Des petits garçons et des petites filles qui prennent du mieux, qui s’ouvrent peu à peu aux adultes, qui font émerger leur potentiel au quotidien, qui arrivent à reprendre le cours de leur enfance entourés des parents ou des familles d’accueil, Émilie en a rencontré plusieurs. Il s’agit d’ailleurs, pour elle, de l'ultime récompense d’exercer cette profession.

CIUSSS MCQ - Emilie sivard

 Photo : Est la ka watch

« La jeunesse, c’est un secteur rempli de défis, mais c’est surtout, selon moi, celui où il y a le plus d’espoir. Le pourquoi on exerce ce travail-là est d’une grande clarté, c’est extrêmement fort en sens. Si on me donnait le choix de me diriger vers n'importe quelle mission, je rechoisirais la jeunesse sans hésitation. »

Bâtir un projet plus grand que nature

À la fois bienveillante et rigoureuse, Émilie a aussi en elle une fibre artistique très forte. Cette créativité l’a d’ailleurs menée à mettre en place, en juin dernier, une grande kermesse de fin d’année pour les enfants en foyer de groupe. Épaulée par ses collègues Annabelle, éducatrice, et Mélanie, agente d’intervention, elle a orchestré une journée mémorable qui a laissé une empreinte indélébile dans le cœur des enfants.

« Les agents d’intervention, les éducateurs, les gens qui travaillent en cuisine, les collègues des communications, les gestionnaires, la direction, la Fondation Jeunesse Mauricie et Centre-du-Québec; tout le monde s’est mobilisé pour faire de cette activité un énorme succès. » Touchés par la cause de la jeunesse, plusieurs acteurs de la communauté ont aussi mis l’épaule à la roue, de sorte que les enfants ont pu caresser des poneys, embarquer dans un camion de pompier, recevoir des sacs cadeaux et s’amuser dans les jeux gonflables.

CIUSSS MCQ - Julien

CIUSSS MCQ - Pompier

Photo : Est la ka watch

« Les enfants qui sont hébergés en foyer de groupe vivent un quotidien différent qu’en milieu de vie familial. C’était donc vraiment important pour nous de leur offrir cette belle fête axée sur la joie et la reconnaissance. Grâce à l’apport de toutes et tous, ils ont vécu des moments extraordinaires. »

Journée des femmes : l’importance d’être soutenues

Émilie a été honorée, mais également surprise d’être mise en valeur dans le cadre de la Journée de la femme. Pour elle, toute son équipe mérite cette reconnaissance. Sensible aux enjeux vécus par les femmes, elle admet avoir été choyée tout au long de sa carrière. « J’ai toujours eu un employeur flexible et compréhensif, ça fait toute la différence. C’est essentiel pour pouvoir jongler avec la conciliation travail-famille ou encore avec les parents qui vieillissent et dont on doit prendre soin. »

Comme un retour de balancier, Émilie s’efforce de soutenir ses collègues afin qu’ils aient tout en main pour atteindre leurs objectifs professionnels. « On m’a encouragée dans ma vie et c’est ce qui m’a permis d’être là où je suis. C’est donc à mon tour de leur démontrer que leur carrière est remplie de belles possibilités. »

CIUSSS MCQ - Journée des femmes

 Photo : Est la ka watch