Ouvrir le dialogue avec la différence: David intègre le service des soins spirituels

Publié le 29 mai 2024 Services sociaux et réadaptation

Jusqu’au 7 juin, c’est la Semaine québécoise des personnes handicapées. Sous le thème « Ouvrir le dialogue », elle met en lumière l’accueil et l'ouverture face aux personnes ayant différentes incapacités. Découvrez l’histoire de David :

Lorsque David, un jeune homme de 30 ans, rencontre Véronique, son éducatrice spécialisée en Intégration, travail et communautaire (ITC), pour la première fois, il lui partage son projet de vie : il aimerait accompagner les personnes en soins palliatifs, être auprès d’eux en fin de vie. D’abord surprise, puis impressionnée par son aplomb, Véronique fera équipe avec Josiane, agente d’intégration pour les services en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme (DITSA), pour trouver un milieu de stage qui lui permettra de socialiser et de franchir les étapes vers son objectif.

Trouver sa place pour évoluer lorsqu'on a une déficience intellectuelle et un trouble anxieux

Il faut savoir que David n’a pas toujours été convaincu qu’il trouverait sa place pour s’épanouir. Il a été adopté à l’international en bas âge par une famille québécoise. Il vit avec une déficience intellectuelle et un trouble anxieux généralisé qui l’ont amené dans le passé à s’isoler un peu. De plus, il a entrepris un changement de genre en 2019, avec la prise d’hormones et les changements physiques que cela apporte. David l’exprime de lui-même : il a longtemps ressenti de la colère en lui, il a eu une période difficile avec des idées noires et il se sentait incompris par les personnes qui gravitaient autour de lui, à l’école notamment. Il devait jongler avec sa perception de lui-même alors qu’il vivait dans un corps féminin, communiquer ses émotions et exprimer son anxiété avec les incapacités que pouvait lui apporter sa déficience intellectuelle; c’était un gros contrat.

« Quand j’ai rencontré David, il était en cheminement pour contrôler ses épisodes d’anxiété qui lui apportaient beaucoup d’inconfort, et il désirait vraiment démontrer ses aptitudes et approfondir son approche envers les personnes âgées », témoigne Véronique.

Semaine québécoise des personnes handicapées : Ouvrir le dialogue aux différences

Josiane, l’agente d’intégration, approche alors Maryse St-Onge et Guy Lebel de l’équipe du Service des soins spirituels d’un CHSLD de Drummondville. Avec leur collaboration, David sera accueilli pour y passer une journée chaque semaine. À travers ses épreuves de la vie, David a une foi importante en la religion et il sentait le besoin de participer activement à communiquer sa spiritualité avec d’autres personnes. Il participe d’ailleurs aussi au service de la messe de sa paroisse depuis quelques temps.

CIUSSS MCQ - Semaine québécoise des personnes handicapéesDavid au centre, entouré de son équipe du service des soins spirituels

Lorsqu’on lui demande pourquoi il aspire à œuvrer en soins palliatifs, sa réponse est directe : « je veux leur apporter du bonheur et qu’ils aient moins peur de la mort, je sais que j’ai ma place pour les soutenir. »

David ajoute qu’aujourd’hui, il n’a jamais été aussi bien dans sa peau et qu’il a confiance en lui. « Les prêtres que je côtoie et mon équipe de bénévoles ne me juge pas, ils m’acceptent comme je suis, ils m’ont fait de la place et maintenant, ça m’aide à accepter l’aide des autres, ce que j’avais du mal à faire. Je ne vis plus avec la colère comme avant », reconnait-il.

Véronique ne peut pas être plus en accord avec ces mots : « David a beaucoup évolué; je l’ai vu traverser des situations où son anxiété aurait débordé auparavant, il est bien et les personnes âgées l’apprécient beaucoup. L’équipe des soins spirituels lui a offert un espace pour évoluer à la hauteur de ses capacités. »

Visiblement heureux et très fier de son parcours, David aspire à trouver l’amour et à continuer de faire évoluer sa foi auprès des personnes âgées.

Quels sont les services en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et déficience physique?

Si vous souhaitez obtenir des informations sur les services offerts en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et déficience physique en Mauricie et au Centre-du-Québec, consultez Services en DITSA.

Semaine québécoise des personnes handicapées

Obtenez des informations sur la Semaine québécoise des personnes handicapées qui se déroule du 1er juin au 7 juin 2024.