Virage vert à la cafétéria

Publié le 16 janvier 2019 La santé près de chez vous

Virage vert à la cafétéria

Ne soyez pas surpris de devoir trier vos restants alimentaires, à la cafétéria de l’Hôpital Sainte-Croix à Drummondville, on composte!

Un service alimentaire comme celui de l’Hôpital Sainte-Croix génère environ 30 tonnes de déchets organiques, ce qui équivaut à 416 bacs bruns par année, jetés dans les sites d’enfouissement. Avec le compost, on détourne ces matières organiques des sites d’enfouissements.

Saviez-vous que?
Déporter les matières organiques des sites d’enfouissement permet d’éviter la production de méthane, un gaz à effet de serre environ 25 fois plus puissant que le CO2 qui provoque le réchauffement climatique?

C’est pourquoi des stations de tri sont aménagées dans les cuisines et à la sortie de la salle à manger de la cafétéria afin de permettre au personnel et aux visiteurs de trier les matières compostables.

Quoi mettre au compost?

Voici les matières organiques acceptées dans le bac de compost :

  • Œufs et leur coquille 🍳
  • Pâtes alimentaires 🍝
  • Produits laitiers 🍦
  • Pains et céréales 🍞
  • Fruits et légumes 🍏🍓🍅🌽🍉
  • Pâtisseries 🍩
  • Viande cuite et poisson 🍗 🐟
  • Aliments périmés sans emballage 
  • Sachets de thé, tisane 
  • Serviettes de table et papiers essuie-mains
  • Papiers et cartons souillés par des matières alimentaires 🍟 🍱
Attention! La liste des matières acceptées dans le bac domestique est différente du compostage industriel. Pour réaliser un compost domestique, vous référez à Recyc-Québec.

Quoi éviter au compost?

  • Éviter de déposer des liquides dans le bac brun, comme de la sauce, de l’huile, du jus, etc.
  • Ne jamais utiliser de sacs de plastique, même ceux biodégradables. Privilégier les sacs de papier ou compostable selon la réglementation de votre municipalité.
  • Ne jamais déposer de viande crue dans le bac brun (bactéries).
  • Retirer tout emballage avant de déposer la matière dans le bac.

 Des effets sur l’environnement

La participation de chacun au compostage permet aujourd’hui de détourner 89 % des matières organiques du service alimentaire de l’Hôpital Sainte-Croix. Un petit geste qui en vaut la peine! La ville de Drummondville a été un partenaire facilitateur dans l’implantation du projet et elle s’y connait bien, puisque la collecte des matières organiques pour les résidences est en vigueur depuis près de 10 ans.

D’autres équipes de notre organisation emboîtent présentement le pas vers ce virage vert. Un projet du genre est en essai au Centre d’hébergement du Roseau et 2 autres à petite échelle sont aussi prévus prochainement à Victoriaville.

Voyez la vidéo ci-dessous réalisée par la ville de Drummondville qui met en lumière notre projet et ceux d’ailleurs. 

Vous aimeriez commencer à faire du compost à la maison?

Recyc-Québec vous propose des trucs ainsi qu’un mini-guide pour vous aider dans votre projet.

François Jacques
Conseiller cadre en développement durable