Les mythes sur les soins palliatifs et de fin de vie

Publié le 3 mai 2019 Quand la maladie frappe…

Les mythes sur les soins palliatifs et de fin de vie

Pour mieux comprendre ce que sont les soins palliatifs et de fin de vie et comment ils peuvent améliorer la qualité de vie des personnes ayant une maladie incurable, voici un « quiz » sur les mythes et réalités entourant les soins palliatifs.

Vrai ou faux ?

  • Les soins palliatifs sont offerts uniquement aux personnes atteintes de cancer.
  • Si on m’envoie en soins palliatifs, c’est qu’on ne peut plus rien faire pour moi.
  • Le seul objectif des soins palliatifs est le soulagement de la douleur.

Toutes ces affirmations sont fausses et malheureusement, font souvent partie des nombreux mythes qui circulent à propos des soins palliatifs.

L’aviez-vous deviné ?

Même si les soins palliatifs sont un sujet dont il est régulièrement question dans les médias, les mythes sur ce type de soins sont tenaces.

Plusieurs personnes pensent que les soins palliatifs sont réservés aux personnes aux prises avec le cancer, ou dont la fin de vie approche, ce qui est faux.

Il faut se le dire, la mort, la maladie grave et la planification des soins sont des sujets très peu joyeux à discuter avec notre entourage, et nous cherchons parfois à l’éviter.

Une cause à effet… Puisqu’on ne parle pas de ce sujet, celui-ci reste méconnu et cela contribue à entretenir des craintes non fondées sur les soins palliatifs et empêche des gens à demander le soutien dont ils auraient besoin.  

Voici maintenant les bonnes réponses au « mini-quiz » :

Mythe 1 : Les soins palliatifs sont uniquement offerts  aux personnes atteintes de cancer.

La réalité : Les soins palliatifs sont disponibles pour toutes les personnes aux prises avec une maladie potentiellement mortelle (ex. : cancer,  maladies chroniques, maladie d’Alzheimer ou autres maladies liées au processus de vieillissement).

Mythe 2 : Le seul objectif des soins palliatifs est le soulagement de la douleur.

La réalité : Bien sûr, les soins palliatifs visent le soulagement de la douleur, mais ils contribuent aussi au confort et à la qualité de vie.

En plus de la médication et des soins liés à leur maladie, les personnes en soins palliatifs peuvent avoir accès du soutien psychologique, social et spirituel. De l’accompagnement et du soutien sont aussi disponibles pour les proches aidants (soins d’hygiène, aide à la vie quotidienne, etc.).

Mythe 3 : Si on m’envoie en soins palliatifs, c’est qu’on ne peut plus rien faire pour moi.

La réalité : Plus tôt les soins palliatifs seront offerts aux personnes aux prises avec une maladie potentiellement mortelle, plus longtemps elles pourront bénéficier d’un soutien global et adapté à leurs besoins, à chaque étape de la maladie. 

On dit parfois qu’intégrer une approche palliative plus tôt dans le parcours de ces personnes, c’est leur offrir « le cadeau du temps » : du temps pour se préparer aux prochaines étapes, du temps pour discuter avec leurs proches, du temps pour profiter de la vie.

Si vous croyez que vous, ou un proche pourriez bénéficier de cette approche qui met l’accent sur le soulagement de la douleur, sur le confort et sur la qualité de vie, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou avec tout autre professionnel de la santé.

Un dernier "Vrai ou faux ?" maintenant que vous en savez un peu plus sur les soins palliatifs.
Que répondez-vous à cette dernière affirmation:  

Les soins palliatifs sont pour tous, à tous les stades de la maladie; ils visent à améliorer la qualité de vie des patients et des familles.

La réponse est simple : c’est vrai

Pour en savoir plus sur les soins palliatifs et de fin de vie, visitez notre la section Soins palliatifs et de fin de vie.

Amélie Poulin
Conseillère cadre aux services gériatriques et au programme de soins palliatifs et de fin de vie