Apporter le bonheur aux résidents

Publié le 8 janvier 2020 La santé près de chez vous

Apporter le bonheur aux résidents

« On ne cesse de le répéter, les résidents en centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ont souvent une santé très fragile. Nous sommes loin des années 1980 où plusieurs résidents étaient autonomes, avaient leur voiture et nécessitaient peu de soins. » 

Alors pourquoi est-ce essentiel d’avoir des animateurs en loisirs dans nos centres d’hébergement? 

« Nous apportons le bonheur pour les résidents. Les loisirs, c’est ce qui transforme un milieu de soins en milieu de vie. Les activités sont parfois les seuls moments où les résidents peuvent oublier leur état de santé. »

 Allo! Je m’appelle Gabriel et je suis technicien en loisirs au Centre multiservices de santé et de services sociaux Laflèche depuis 2014. Depuis le printemps 2015, j'agis aussi comme coordonnateur clinique en soutien aux intervenants en loisirs pour six CHSLD de notre organisation.

 Avant, je travaillais principalement dans les écoles secondaires et les cégeps. Depuis que j'ai commencé ce mandat auprès des personnes âgées, je n'ai jamais regretté ma décision.

 Les loisirs créent de la magie

Un homme qui ne parlait plus et qui ne faisait plus que des sons a retrouvé la parole lors de la visite de la zoothérapeute et d’un mini-cheval. Je l’ai vu échanger avec sa conjointe et l'intervenante sur ses souvenirs de chevaux, comme si sa maladie était disparue pendant une quinzaine de minutes, c’était magique comme moment.

 Un défi de taille

Le milieu étant grandement axé sur les soins, il est parfois difficile de défendre les bienfaits des loisirs pour les résidents, surtout en période de pénurie de main-d’œuvre. En m'alliant avec des membres du personnel qui croient aux bienfaits des loisirs, nous réussissons à maintenir une grande participation des résidents aux activités. D'ailleurs, malgré le manque de personnel, le nombre de participants ne cesse d'augmenter!

 Du personnel qui croit au bénéfice des loisirs

Lors d’une activité, les membres du personnel ont amené un résident à un spectacle de musique. Celui-ci qui normalement passait son temps à dormir s'est mis à taper des mains et à chanter au rythme de la musique.

 Les loisirs rapprochent les gens

Ce qui me motive le plus au travail, c’est d'agir comme multiplicateur des ressources, de créer des partenariats pour avoir le plus de gens possible qui gravitent autour des résidents et qui favorisent leur participation aux loisirs. Plusieurs ressources de la communauté soutiennent notre milieu, comme la Fondation Sunny D. Extrême avec le projet Sunny Action ainsi que le centre de la petite enfance (CPE) Le Manège des tout-petits qui vient visiter les résidents à l'Halloween et pendant la période des fêtes. Nous accueillons aussi des gens atteints de déficit cognitif pour faire de la réinsertion sociale (CRDI, SEMO Mauricie, etc.).

Les visites des jeunes au centre d’hébergement permettent vraiment de belles rencontres… Lors de la visite du CPE à l'Halloween, un résident, généralement turbulent, a ouvert les bras pour faire un câlin aux enfants. Une belle surprise!

Un travail d’équipe

Une grande partie de ma journée consiste à échanger avec les résidents, les bénévoles et le personnel pour assurer le suivi des différentes activités et des projets en cours. Je suis un gars d'équipe. Je crois que si nous travaillons tous avec le même objectif, soit le bien-être des résidents, nous pourrons déplacer des montagnes.

J'adore collaborer avec une panoplie de professionnels (ergothérapeutes, techniciens en réadaptation physique, infirmières, médecins, travailleurs sociaux, etc.) pour faire en sorte que les loisirs soient au cœur de la vie des résidents. Je crois aussi que l'humour est un grand vecteur de relation humaine pour fonder l'esprit d'équipe.

Les loisirs font vivre des émotions

Lors d'une activité de loisirs, le fils d'une résidente s'est mis à pleurer en voyant sa mère participer et être souriante. Il m’a dit qu'il avait l'impression de retrouver sa mère, comme autrefois, avant qu’elle ne soit atteinte de troubles cognitifs importants.

Mon travail de technicien en loisirs consiste à planifier, organiser et diriger la programmation des loisirs pour les résidents. Plus concrètement, j'assure le leadership d'une équipe de travail constitué principalement de bénévoles afin de favoriser l'accès aux activités de loisir pour les résidents. Mon mandat serait impossible sans l'apport de cette extraordinaire équipe de bénévoles! Je travaille aussi avec un bras droit extraordinaire, Sylvie, monitrice en loisir, qui m'épaule dans l'atteinte de nos objectifs. Sa créativité est indispensable pour notre service.

Gabriel Hamelin, technicien en loisirs et coordonnateur animation-loisir, Rive-Nord et Projet Sunny Action