VOUS AVEZ DE LA DOULEUR : GLACE OU CHALEUR ?

Publié le 4 février 2020 Mieux vaut prévenir
  • Lors de douleur, êtes-vous plus glace ou chaleur? Ou bien les deux?
  • Vous arrive-t-il de vous questionner à savoir s’il faut mettre de la glace ou de la chaleur?
  • Après une blessure ou une apparition de douleur, que faut-il appliquer?

 Il s’agit d’un débat où il peut parfois être difficile d’y voir clair…

En fait, il faut savoir que :

- l’application de glace permet de diminuer la sensation de douleur locale et réduire la circulation sanguine à l’endroit où elle est appliquée, ce qui permet de réduire l’enflure.

- la chaleur a l’effet opposé : elle permet d’augmenter la circulation sanguine, ce qui va aider à la relaxation musculaire et favoriser l’élasticité des tissus.

 

Alors, quoi appliquer, quand et comment?

    

  • Lorsqu’il y a des signes d’inflammation (rougeur, douleur, enflure, etc.);
  • À privilégier lors des premières 48 heures ;
  • Période de 15 minutes aux 2 à 3 heures ;
  • Utilisez le « Ice pack » de votre boîte à lunch pour mettre de la glace lors des temps de repos durant votre journée de travail. Il est important de ne pas appliquer le «Ice pack» directement sur la peau. Vous pouvez prendre un linge ou un papier essuie-tout humide.

  • Lors de tensions/raideurs musculaires, de douleurs, de crampes, etc. ;
  • Période de 15 à 20 minutes au besoin ;
  • Utilisez un sac chauffant allant au four à micro-ondes. Évitez de l’appliquer directement sur la peau (risque de brûlures). Tout comme la glace, prenez un linge ou un papier essuie-tout humide ;
  • Une fois les muscles réchauffés, faites des exercices d’étirement.

 

Si les symptômes persistent ou s’aggravent au bout de 48 à 72h, consultez un professionnel de la santé (médecin, physiothérapeute, ergothérapeute, chiropraticien, etc.) qui évaluera votre condition et qui vous proposera un plan de traitement adapté.