La prise de risque dans le jeu libre et actif

Publié le 27 juillet 2022 La vie de famille

L’enfant aime prendre des risques, de façon naturelle, il aime grimper, sauter, se tenir en équilibre, s’aventurer, se cacher et explorer.

Saviez-vous que la prise de risque dans le jeu actif est nécessaire pour le développement de l’enfant?

La prise de risque lors du jeu permet à l’enfant de se familiariser avec l’environnement, de développer sa créativité, d'apprendre à évaluer ses capacités et ses limites, de développer son jugement et sa prise de décision, de surmonter ses peurs, de développer sa capacité à s'autoprotéger et de développer sa confiance en lui.

Saviez-vous qu’il y a une différence entre les notions de risque et de danger?

RISQUE: C’est un défi que l’enfant perçoit et qu’il choisit ou non d’affronter.
DANGER: C’est une menace que l’enfant ne voit pas.

Le danger et le risque font partie intégrante de la vie; l’enfant en rencontrera tout au long de son existence. L’objectif à atteindre n’est donc pas de les éliminer complètement, mais plutôt d’amener l’enfant à apprendre à les reconnaître et à agir en fonction de ceux-ci.

Saviez-vous qu’il y a une différence entre protéger et surprotéger?

  • S’assurer que l’environnement est sécuritaire, c’est protéger.
  • Empêcher un enfant de vivre des expériences variées parce que vous avez peur, c’est surprotéger.
Êtes-vous un adulte hélicoptère?

C’est une image pour décrire l’adulte qui semble toujours « voler » au-dessus de l’enfant pour prévenir les possibles dangers et les difficultés.  La surprotection rend l’enfant plus vulnérable au stress. Lorsqu’il est surprotégé, il est rarement exposé à la nouveauté et à l’imprévisibilité. 

Quelques trucs et astuces pour apprivoiser le risque:

  • Établissez avec l’enfant quelques règles et limites claires, assurez-vous qu’elles sont comprises, et aidez-le à les respecter.
  • Encadrez l’enfant en organisant l’environnement de façon à ce qu’il ait des occasions de jeux variés (jouets accessibles, différentes surfaces, différents types de jeux, etc.) et qu’il surmonte les obstacles, expérimente, compare et apprenne par lui-même.
  • Encouragez l’enfant à prendre des initiatives, à faire des choix et à affronter les défis qu’il est prêt à relever. Offrez-lui du soutien au besoin et répondez à ses demandes de réconfort.
  • Ayez confiance en ses capacités, car c’est en jouant que l’enfant apprendra à être attentif et persévérant.

 Pour en savoir plus:


Fanny Germain, Lise Dion, Mélanie Robidas et Julie Tourville
 de l'équipe de kinésiologues en soutien au milieu de la petite enfance

Source: AQCPE: Fiche 6 - J’ai peur que mon enfant se blesse!