L’enfant que je devais avoir

Publié le 18 novembre 2022 Portraits et témoignages

Découvrez l'histoire derrière la famille d'accueil de Marie-Pier

À 36 ans, Marie-Pier, superviseure dans la vente au détail, est déjà maman d’une petite fille de 6 ans et célibataire. Elle savait qu’elle voulait avoir au moins un autre enfant, alors elle s'est questionnée. Et si devenir une famille d’accueil était la solution? Est-ce qu’une personne seule peut devenir famille d’accueil? Elle s’est informée et elle a constaté que son projet était possible.

Un projet mère-fille

Elle en a parlé avec sa fille biologique et ensemble, étape par étape, elles ont débuté ce projet commun d’agrandir leur famille. « Le processus pour devenir famille d’accueil compte plusieurs rencontres et questions, mais il m’a vraiment permis de réfléchir à mon projet, aux valeurs que je souhaitais transmettre à cet enfant et à la vie que ma fille et moi souhaitions partager avec lui », raconte Marie-Pier. Quelques mois plus tard, Marie-Pier était accréditée et en attente de ce coup de fil qui allait changer leur vie.

Un appel attendu

En 2021, le téléphone a sonné et on a annoncé à Marie-Pier qu’un petit garçon qui venait de naître aurait besoin d’une famille comme la sienne. « Les émotions nous ont envahi ma fille et moi. Nous étions fébriles, nerveuses et un peu inquiètes. J’ai appelé mes parents et ma sœur pour leur partager la nouvelle », se rappelle Marie-Pier.

Une première rencontre chargée d’émotion

Et le moment tant attendu est arrivé. Une intervenante a frappé à sa porte avec son fils âgé de quelques jours, celui que sa fille et elle attendaient avec impatience. « Mon cœur battait à toute vitesse. Il était si petit, si fragile… j’ai ressenti un amour inconditionnel pour lui », confie-t-elle. Sa sœur et ses parents étaient présents eux aussi pour accueillir ce nouveau membre de la famille. Marie-Pier se considère privilégiée car le projet de l’enfant semble se clarifier rapidement, ce qui n’est pas toujours le cas.  

C’était la chose à faire

Pour Marie-Pier, devenir famille d’accueil est l’une des plus belles décisions qu’elle a prises. Est-ce que c’est facile tous les jours? Comme toutes les mères, elle vous répondra que non, mais, le soir venu, lorsqu’elle borde les enfants, elle ressent un énorme sentiment d’accomplissement, de bonheur et de bien-être.

Faites comme Marie-Pier, créez l’étincelle et devenez famille d’accueil.

Découvrez les histoires d'autres familles d'accueil d'ici:

Apprenez-en plus sur les différents types de famille d'accueil!