Agrandir sa famille par l’accueil et l’adoption

Publié le 13 janvier 2023 Portraits et témoignages

Marilyn avait 15 ans lorsqu'elle a lu pour la première fois un article dans un journal sur la recherche de familles d’accueil dans sa localité.

Elle se souvient avoir été frappée par cette information, n’arrivant pas à concevoir, du haut de son adolescence, que des enfants n’avaient pas de foyer stable pour vivre alors qu’elle avait eu la chance de naître dans un milieu sécuritaire avec une famille aimante.

Même si les années ont passé, son désir de changer la vie d’un enfant est toujours resté quelque part en elle. C’est en 2011, alors qu’elle est déjà mère d’Angélik 4 ans et de Joliane 2 ans, et qu’elle travaille comme enseignante tout comme son conjoint Stéphane, que le projet de se lancer dans l’aventure de devenir famille d’accueil prend forme.

Accueillir pour adopter

Stéphane ne se souvient pas précisément du moment où il a compris que le désir de sa conjointe de devenir famille d’accueil était plus fort que tout, mais cela a été pour lui d’un naturel de participer à son souhait. « Mon grand-père a été adopté, pourquoi je ne le ferais pas à mon tour? », lance-t-il.

Le type de famille d’accueil qui intéressait le couple a donc toujours été celui qu’on appelle dans le jargon banque mixte, c’est-à-dire accueillir un enfant dans le but de l’adopter ou encore de se voir confier sa responsabilité jusqu’à l’âge de sa majorité.

Quelques mois plus tard, Nathaniel, un garçon de 7 mois, a fait son arrivée dans la famille. « Quand il est entré dans la maison, c’est tout de suite devenu un des miens », confie Marilyn. Nathaniel a été adopté par Marylin et Stéphane l’année suivante, au terme des procédures régulières.

Au cours des années suivantes, deux autres enfants feront leur place dans le foyer de Marilyn et Stéphane. D’abord en 2018, avec l'arrivée d'un petit garçon de trois semaines à peine duquel ils ont obtenu le placement jusqu’à sa majorité, puisque l’adoption n’est pas une possibilité dans sa situation. Finalement, dans les derniers mois, avec l'arrivée d'une fillette de 2 ans, dont les démarches en lien avec son placement ou son adoption sont toujours en cours.

Redéfinir le modèle familial

Les deux grandes sœurs Angélik et Joliane, maintenant âgées de 15 et 13 ans, expliquent que c’est tous ensemble, en famille, qu’ils ont pris la décision d’accueillir la petite dernière en 2022. Elles espéraient d’ailleurs avoir une petite sœur à cajoler!

Enfant_famille
Nathaniel, Angélik et Joliane

Avec leurs trois enfants issus de leur démarche avec la Direction de la protection de la jeunesse et leurs deux enfants biologiques, Marilyn et Stéphane ont construit le modèle familial auquel ils espéraient.

Jongler avec le quotidien

Est-ce que c’est facile tous les jours? « Absolument pas! Mais est-ce que cela l’est toujours avec nos enfants naturels ? Pas du tout! La différence c’est que tu ne connais pas tout du bagage de vie de l’enfant que tu accueilles, tu le prends comme il arrive et tu apprends à le découvrir », confie Marilyn.

Dans toute cette aventure de vie, le couple reconnaît que le chemin a été plus facile avec certains enfants que d’autres et l’aide des intervenants de la protection de la jeunesse a été précieuse. La famille a pu naviguer entre les obligations familiales et juridiques avec le support privilégié de ces intervenants.

Maintenant complète et comblée, la famille de cinq enfants entre 2 ans et 15 ans profite du temps ensemble pour s’amuser, faire du ski et faire trembler les murs de leur maison!

Faites comme Marilyn et Stéphane, créez l’étincelle et devenez famille d’accueil.

Découvrez les histoires d'autres familles d'accueil d'ici:

La famille de Jordane et Marc-Antoine
La famille de Vanessa et Émilie
La famille de Marilène et Tarek
La famille de Marie-Pier
La famille de Luc et Gaétan

Apprenez-en plus sur les différents types de famille d'accueil!