Problématique de santé mentale : qui consulter? 

Publié le 24 janvier 2023 Ça va bien aller...

Quand on pense à une personne qui vit avec une problématique de santé mentale, on pense automatiquement à la consultation d’un psychologue et à la psychothérapie. Toutefois, en plus des traitements que ces derniers peuvent offrir, plusieurs options s’offrent aux personnes vivant avec un problème de santé mentale.  

Saviez-vous que différents professionnels offrent des services en santé mentale? Une analyse des besoins par un professionnel de la santé et des services sociaux permettra de cibler le type d’intervenant qui répondra le mieux aux besoins d’une personne en difficulté. Envie de vous y retrouver? Vous trouverez plus bas un bref descriptif des professionnels qui œuvrent en santé mentale et des besoins auxquels chacun peut répondre.  

CIUSSS MCQ - Problématique en santé mentale : Qui rencontrer. Rencontre avec une intervenante en santé mentaleLe travailleur social : Favoriser le rétablissement en relation avec son environnement 

En venant en aide à une personne vivant des problématiques de santé mentale, le travailleur social soutient la recherche de pistes de solution en fonction des forces de la personne ainsi que celles de son milieu dans le but d’améliorer son bien-être. Le travailleur social tentera de favoriser le rétablissement de la personne en se centrant sur l’interaction de celle-ci avec son environnement et en la guidant vers les ressources nécessaires. À titre d’exemple, le travailleur social pourrait accompagner une personne en difficulté qui souhaiterait reprendre un rôle social (ex. bénévole dans un organisme local) qu’elle a délaissé en raison de sa problématique de santé mentale. Ce professionnel s’assure également que la personne est au fait de ses droits et peut la soutenir, au besoin, dans les démarches afin de les faire valoir et respecter. 

Le psychoéducateur : Viser un retour à l’équilibre par l’adaptation 

Le psychoéducateur soutien notamment la personne dans le développement de stratégies d'adaptatives qui l'aideront à retrouver un mieux-être. Il mise notamment sur ses aspirations, ainsi que ses forces individuelles et environnementales, et ce, afin de favoriser son autonomie, son intégration sociale ainsi qu'une meilleure qualité de vie. Par exemple, un psychoéducateur pourrait observer une personne dans quotidien et la soutenir à modifier certains mécanismes d'adaptation qui contribuent aux symptômes dépressifs (ex.: s'isoler, ruminer etc.) afin d'adopter des stratégies qui l'aideront à améliorer son bien-être (identifier les pensées nuisibles, adopter des stratégies de régulation émotionnelle saines, etc.). Les interventions psychoéducatives tiennent compte du potentiel adaptatif de la personne et de ses environnements et mettent à profit différentes modalités d'intervention telles que l'animation d'activités ou des interventions directes dans le milieu de vie de la personne.  

Le psychologue : Mieux se comprendre pour améliorer son bien-être 

Le psychologue intervient auprès des personnes qui éprouvent de la détresse ou des difficultés psychologiques. La personne qui consulte un psychologue s’impliquera dans une démarche d’introspection afin d’approfondir et de mieux comprendre ses comportements, ses émotions, ses cognitions et l’impact de ceux-ci sur sa santé mentale. La psychothérapie vise à amener des changements au niveau des comportements et de la manière de penser. Ceci peut aider une personne à trouver certaines réponses à ses questions et encourager la personne à faire des choix davantage liés à ses besoins. 

L’ergothérapeute : Gérer le quotidien malgré les difficultés 

Le rôle de l’ergothérapeute en lien avec la santé mentale demeure flou pour certains. Revenons à la base : l’ergothérapie permet aux personnes d’organiser et d’accomplir les activités qu’elles considèrent comme importantes. Or, il peut arriver qu’une problématique de santé mentale ait un impact sur les activités de la vie domestique, quotidienne ou productive d’une personne. C’est là où l’ergothérapeute entre en scène. Ce professionnel aide la personne à améliorer ou recouvrer sa capacité à établir des relations satisfaisantes avec les autres, à accroître ses capacités d’adaptation à la vie en société, à développer ou restaurer son autonomie dans les activités quotidiennes (hygiène personnelle, entretien ménager, travail, études et loisirs), à développer ses ressources personnelles et ses intérêts par l’investissement d’activités signifiantes, de même qu’à  apprendre à connaître et accepter ses limites personnelles. En d’autres mots, l’ergothérapeute soutient la personne afin d’atteindre un niveau de fonctionnement plus optimal et autonome dans la communauté.  

Les infirmières : Agir à l’aide de la prévention et du traitement adéquat 

Les infirmières cliniciennes contribuent à l’évaluation de l’état de santé physique et mentale et s’impliquent à divers niveaux, que ce soit dans l’éducation aux saines habitudes de vie, le soutien à l’autogestion, l’observance au traitement proposé ou le suivi clinique des personnes afin de favoriser leur rétablissement. Il existe d’autres professionnels issus de la profession infirmière dont les infirmières ainsi que les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne (IPSPL). Cette dernière, selon son permis d’exercice, peut effectuer des diagnostics et déterminer les traitements médicaux adaptés aux patients. 

L’infirmière praticienne spécialisée en santé mentale (IPSSM) exerce des activités professionnelles auprès d’une clientèle de tous les âges dans le domaine de la santé mentale qui requiert des soins de proximité, des soins spécialisés ou des soins ultraspécialisés en collaboration avec le psychiatre et l'équipe de soins. 

Le psychiatre : L’expertise du diagnostic et du traitement pharmacologique 

Le médecin psychiatre est un spécialiste de la santé mentale. Il détient notamment une expertise afin de diagnostiquer et de traiter les troubles de santé mentale par la pharmacologie. La grande majorité des psychiatres travaille dans des CISSS et CIUSSS au sein d’équipes multidisciplinaires composées d’infirmières, de psychologues, de psychoéducateurs, d’ergothérapeutes et de travailleurs sociaux. Le psychiatre peut également être sollicité par les médecins de famille pour obtenir des conseils cliniques pour optimiser les soins à leurs patients. 

CIUSSS MCQ - Problématique de santé mentale : qui consulter? Comment savoir qui consulter pour votre santé mentale?  

En parlant avec votre médecin, en contactant la ligne Info-Social 811  ou en contactant l’accueil psychosocial de votre CLSC, les intervenants et professionnels de la santé sauront vous écouter, évaluer vos besoins et vous orienter vers le bon service et vers le bon professionnel.  

Vous pensez être en mesure de faire un bout de chemin par vous-mêmes? Sachez qu’une panoplie d’outils d’autosoins de tout genre existe. D’ailleurs, vous en retrouverez quelques-uns sur le site Web du CIUSSS MCQ, dont des fiches d’éducation psychologique et d’autosoins sur l’anxiété et la dépression. Les intervenants peuvent également vous guider sur le choix d’outils d’autosoins à utiliser et vous accompagner selon vos besoins et préférences. 

Tous ces outils et les professionnels sont là pour vous soutenir; parce qu’il est important de demander de l’aide quand ça ne va pas. N’hésitez pas à faire appel à nos équipes!