COVID-19 | État de situation en MCQ (5 janvier)

5 janvier 2021 | Le CIUSSS
 

Au cours des dernières 24 heures, 91 nouveaux cas ont été déclarés dans la région. Cette augmentation représente pour la Mauricie 17 cas supplémentaires et 74 pour le Centre-du-Québec. Le nombre de personnes rétablies se chiffre pour sa part à 94. 

Le nombre de personnes hospitalisées pour cause de COVID-19 a diminué de 5 personnes, portant le total à 47 hospitalisations. Cette diminution s’observe également dans le secteur des soins intensifs alors que 2 personnes y sont prises en charge, soit 1 de moins que le bilan d’hier. Malheureusement, nous déplorons 1 décès en CHSLD et 4 décès en ressources d’hébergement de la communauté. Nous adressons nos sincères condoléances aux familles et aux proches. 

Pour le portait complet des données du jour, cliquez ici

Évolution de la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec 

Le nombre de nouveaux cas par jour est en augmentation dans la région et de façon plus marquée au Centre-du-Québec. Aussi, le taux de positivité des tests augmente graduellement depuis le début du mois de décembre se rapprochant des 9 %.  

La MRC de Drummond nous préoccupe particulièrement alors que la dynamique de contamination semble être différente des autres territoires, avec une transmission communautaire plus importante. Ceci se traduit ainsi par différentes éclosions (grandes et petites) et une circulation dans les domiciles. Pour la Mauricie, nous notons une légère hausse dans le Haut-Saint-Maurice. Toutefois, nous constatons une tendance relativement stable ou légèrement à la baisse dans les autres MRC de la région sociosanitaire. 

Au chapitre des éclosions, il y a de bonnes nouvelles en regard du nombre qui est en diminution. Nous sommes passés de 106 à 78 éclosions. Cette baisse est notamment attribuable à la fin de plusieurs éclosions dans les écoles, tel qu’anticipé. Une autre bonne nouvelle réside dans le fait que les éclosions sont généralement contrôlées plus rapidement. 

Bien que nous observions une petite diminution des éclosions en RPA, elles demeurent une préoccupation considérant que les personnes qui y résident représentent l’une des clientèles les plus vulnérables à la COVID-19. Cette préoccupation s’étend évidemment à nos CHSLD qui ont pu être préservés dans la très grande majorité grâce à une préparation rigoureuse des milieux ainsi qu’à la vigilance et l’engagement du personnel. Jusqu’à ce jour, 2 de nos 27 CHSLD ont malheureusement dû faire face à des éclosions, soit le Centre d’hébergement Frederick-George-Heriot à Drummondville et le Centre d’hébergement Saint-Maurice à Shawinigan. 

Nous surveillons également de très près la situation dans nos centres hospitaliers qui connaissent quelques éclosions depuis le début du mois de décembre, ce qui augmente la pression sur nos services. En date de ce jour, deux de nos cinq centres hospitaliers sont aux prises avec des éclosions, soit le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières et l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville. 

Bien entendu, devant ce portrait, nous réitérons l’importance du respect des mesures sanitaires pour que collectivement nous puissions avoir un impact significatif sur l’évolution de la COVID-19 dans nos communautés.

Dernières actualités