COVID-19 | La situation continue de s’améliorer dans la région

10 février 2021 | Le CIUSSS

Dans la région, le nombre de cas a augmenté de 33 au cours des dernières 24 heures. De ceux-ci, 15 se retrouvent en Mauricie et 18 au Centre-du-Québec. En contrepartie, 33 personnes se sont rétablies de la COVID-19.   

Le nombre d’hospitalisations s’élève aujourd’hui à 12, ce qui constitue une diminution de 2 personnes par rapport au bilan d’hier. Le secteur des soins intensifs est demeuré stable alors que 3 personnes y sont hospitalisées. Malheureusement, nous déplorons 1 décès en CHSLD et un décès à domicile. Nous adressons nos sincères condoléances aux familles et aux proches.   

Pour le portait complet des données du jour, cliquez ici.  

Évolution de la COVID-19  
Encore cette semaine, le portrait de la situation dans la région continue de s’améliorer. Effectivement, la tendance est à la baisse à plusieurs niveaux avec une moyenne quotidienne de 27 nouveaux cas pour la dernière semaine, un nombre d’éclosions qui est passé de 45 à 32 cette semaine et une diminution encourageante du nombre d’hospitalisations associées à la COVID-19. 

 

En date du 2 février 

En date du 10 février 

 

Mauricie 

Centre-du-Québec 

Région MCQ 

Mauricie 

Centre-du-Québec 

Région MCQ 

CHSLD 

10 

4  

(1 CHSLD) 

(2 CHSLD) 

Autres milieux de vie (RPA, RI-RTF)  

Milieux de soins et autres installations  

Milieux scolaires et de garde 

Entreprises, commerces et autres 

13 

22 

12 

TOTAL  

25 

20 

45 

14 

18 

32 

Nous devons néanmoins tout faire collectivement pour maintenir cette décroissance afin que les indicateurs demeurent stables ou à la baisse, et ce, de façon durable. Le portrait de la semaine en cours et celle à venir sera déterminant dans notre évaluation de la situation et pour envisager d’autres assouplissements. 

L’ouverture de certains commerces, qui nous amène progressivement vers un déconfinement, jumelée au contexte où de nouveaux variants commencent à circuler et où la vaccination ne se déploie pas aussi rapidement que ce que nous souhaiterions, nous rappelle l’importance de tout de même demeurer vigilant.  

Chaque personne peut avoir un impact sur l’évolution de la COVID-19, d’abord par le respect des mesures sanitaires et par le dépistage dès l’apparition d’un symptôme (nez qui coule, mal de gorge et congestion nasale). Ce qui peut paraître banal en temps normal est actuellement suffisant pour se faire dépister. Cela peut faire une réelle différence. 

Service d’accompagnement gratuit pour les entreprises 
Avec les assouplissements de cette semaine, la réouverture de plusieurs commerces signifie également pour de nombreux propriétaires de devoir s’assurer que les mesures sanitaires soient en place dans leur établissement. Pour les soutenir dans cette démarche, nous invitons les propriétaires à se référer à notre site Web (section entreprise et milieux de travail) qui regroupe toute la documentation nécessaire afin d’organiser adéquatement les milieux de travail et les commerces. À titre d’exemple, les propriétaires y trouveront plusieurs bonnes pratiques à adopter :  

  • Opter pour le port du masque de procédure et non du couvre-visage. 
  • Assurer la distanciation dans les aires communes. 
  • Favoriser le télétravail. 
  • Encourager le respect des normes pour le covoiturage. 
  • Et bien plus.  
Les équipes de Santé au travail de notre organisation offrent aussi leurs services gratuitement pour accompagner les propriétaires d’entreprises dans la mise en place des mesures sanitaires. Ils aideront chaque employeur à mieux comprendre comment modifier les lieux physiques, adapter les pratiques des employés et établir un plan d'action en cas d’éclosion de COVID-19. Nous le savons, une éclosion peut avoir des répercussions importantes pour une entreprise, allant d’un retrait de personnel jusqu’à une fermeture temporaire. Chaque entreprise est ainsi fortement invitée à se référer à notre section Web ou nous contacter pour s’assurer d’avoir un milieu sécuritaire.
 

Nouvelle directive concernant le port du N95
Tel qu’annoncé hier, une nouvelle directive de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) concernant le port du N95 entrera en vigueur dès demain.   

La mesure prévoit que pour les employés qui travaillent dans une zone chaude découlant d’un regroupement d’usagers COVID-19 (2 et plus) au sein d’une même unité de soins, d’un milieu de vie ou d’une installation, l’utilisation d’un appareil de protection respiratoire (APR) N95 est exigée. Cette mesure s’applique autant dans nos installations, que les milieux d’hébergement dans la communauté comme les ressources intermédiaires (RI), résidences privées pour aînés (RPA) et ressources de type familial (RTF).  

Le masque N95 requière un test d’ajustement pour assurer une protection maximale. Il est à noter que 80% des travailleurs de la santé de nos installations visées par cette mesure auront réalisé ce test d’ici la fin de la journée. Nous sommes déjà en action pour effectuer les tests restants auprès de notre personnel et estimons être en mesure de les compléter d’ici lundi prochain.   

Nous sommes également en collaboration avec les milieux d’hébergement dans la communauté. Les ressources visées par cette mesure ont été contactés et dès demain, nous comptons y débuter les tests d’ajustement auprès de leur personnel.   

Les quantités actuelles de masques N95 que nous avons en inventaire sont suffisantes pour répondre au déploiement de cette mesure. En cas de besoin, il est possible de s’approvisionner dans les ressources nationales du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Dernières actualités