Réorganisation des soins et services | Un pas vers un retour à la normale

3 septembre 2021 | Le CIUSSS
Signe que nous avançons graduellement dans la lutte contre la pandémie et que la vaccination nous dirige vers la bonne direction, les quatre cliniques désignées d’évaluation (CDE) de la région (Trois-Rivières, Shawinigan, Victoriaville et Drummondville) fermeront leurs portes le 6 septembre prochain.   

Rappelons que ces cliniques avaient été mises en place, à la vitesse grand V en mars 2020, afin d’accueillir les usagers ayant besoin de consulter pour un problème de santé mineur et qui présentaient des symptômes d’allure grippale ou gastro-intestinale ou encore qui étaient positifs à la COVID-19. L’objectif était simple : offrir des soins aux usagers tout en protégeant les autres milieux de soins, les autres usagers et le personnel du réseau de la santé.   

Retour vers les modalités habituelles de consultation
Plusieurs raisons ont motivé la fin des cliniques d’évaluation (CDE), dont l’évolution de la situation épidémiologique, le taux de vaccination, le maintien des mesures de prévention et de contrôle des infections. La population sera invitée à se tourner vers les modalités habituelles de consultation pour les services de première ligne. Notons que les Cliniques désignées de dépistage (CDD) du territoire poursuivent leurs activités et sont toujours accessibles.  

« C’est une bonne nouvelle pour les usagers qui pourront revenir à leurs habitudes de consultation habituelles. C’est encourageant de voir que nous avançons dans la lutte contre la pandémie », souligne Karine Lampron, directrice, Direction des services ambulatoires et des soins critiques.  

Les usagers symptomatiques ayant besoin de consulter pourront le faire dans les services normaux grâce à l’implantation de mesures, dont différents corridors de services dédiés à la première ligne (zone chaude, zone froide). Mme Lampron précise toutefois que ces nouvelles modalités de consultation sont tributaires de l’évolution de la situation épidémiologique et pourraient être réévaluées.   

Un legs important
Pour les patients orphelins, la réorganisation des soins de santé en pandémie a permis la mise en place d’une ligne téléphonique dédiée (1 844 313-2029). En effet, la ligne du Guichet d’accès à un médecin de famille (GAMF), initialement utilisée pour inscrire les patients orphelins sur une liste d’attente afin qu’ils obtiennent un médecin de famille, a maintenant deux fonctions. Les patients orphelins doivent toujours téléphoner à ce numéro pour s’inscrire sur la liste. Toutefois, depuis mars 2020, ils peuvent aussi utiliser ce numéro de téléphone pour être évalués et dirigés vers la ressource plus adéquate comme un médecin, une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) ou un autre professionnel de la santé. Un service en place qui demeure pour ces usagers.   

Où consulter
Rappelons que pour un problème de santé urgent ou pour un problème de santé mineur, et que vous ayez ou non un médecin de famille, plusieurs possibilités sont offertes en Mauricie et au Centre-du-Québec pour consulter un professionnel de la santé. Pour savoir où consulter, il est important de se référer au site Web du CIUSSS MCQ, section où consulter.   

En terminant, le CIUSSS MCQ tient à souligner tout le travail accompli par les équipes des CDE qui ont accueilli près de 47 000 usagers, de mars 2020 à aujourd’hui, et remercie les équipes qui, en un temps record, ont déployé ces nouveaux services. Merci aussi aux médecins des groupes de médecine de famille et leurs équipes qui ont accueilli les patients orphelins sans symptômes pendant cette période et prêté main-forte aux CDE.   

 

Dernières actualités