Personnes en situation d’itinérance : Une unité d’hébergement temporaire a vu le jour à Victoriaville

24 janvier 2022 | Le CIUSSS

Victoriaville, le 24 janvier 2022 – Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), la Ville de Victoriaville et les partenaires communautaires dont Répit-Jeunesse, l’Ensoleilvent, la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska et l’Office Municipal d'Habitation de Victoriaville-Warwick, annoncent qu'une unité d’hébergement temporaire pour les personnes en situation d'itinérance est en place depuis quelques semaines.  

Cette unité, aménagée sur la rue St-Jean-Baptiste à Victoriaville, peut accueillir jusqu'à 6 personnes par nuit, de 18 h à 8 h 30 le matin. Elle vise à offrir un toit, des installations sanitaires et de la nourriture aux personnes en situation d’itinérance qui sont particulièrement à risque en période hivernale. La présence des travailleurs de rue à la sortie de l'unité favorisera une prise en charge des personnes hébergées et une réponse à leurs besoins en matière de recherche de logement.  

Une mobilisation du milieu 

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre plusieurs partenaires qui mettent en commun les ressources humaines, financières et matérielles nécessaires au bon fonctionnement afin de répondre aux besoins grandissants en matière d’itinérance. C’est dans ce contexte que l’organisme en travail de rue Répit-Jeunesse a accepté la coordination de l’unité en assurant la logistique et les liens avec les organismes en sécurité alimentaire. De son côté, l’Ensoleilvent gère la réception et l’évaluation de toutes les demandes d’hébergement, en plus d’apporter un soutien clinique au préposé de nuit sur place au besoin.  

En contexte de pandémie, le CIUSSS MCQ a offert son soutien pour la planification des installations et l’approvisionnement des équipements de protection dans le but d’assurer la sécurité et le respect des mesures sanitaires. 

La mise sur pied du projet a été rendue possible grâce au financement du programme fédéral de lutte à l’itinérance Vers un chez soi et à la mobilisation exceptionnelle de tous les acteurs du territoire.  

Cette initiative vient compléter l’offre de service actuelle de lutte à l’itinérance. Mentionnons notamment que l’organisme Répit-Jeunesse a également modifié ses horaires permettant un accès 7 jours sur 7 au centre de jour dès 9 h le matin pour répondre aux différents besoins. 

Dernières actualités