COVID-19

Pour tout savoir sur le coronavirus : cliquez ici.

Vague de chaleur extrême: Le bilan s’alourdit en Mauricie-Centre-du-Québec

6 juillet 2018 | Le CIUSSS | Santé publique

Vague de chaleur extrême: Le bilan s’alourdit en Mauricie-Centre-du-Québec

Trois-Rivières, le 5 juillet 2018 – Alors que la période de chaleur extrême qui sévit sur la région depuis plusieurs jours tire à sa fin, la Direction de santé publique et responsabilité populationnelle (DSPRP ) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) mobilise son réseau et ses partenaires pour rehausser la vigilance auprès des personnes vulnérables.

Le bilan des décès liés à la chaleur extrême pour la région est passé à 6 cas potentiels depuis la journée d’hier. Au total, 3 décès ont été constatés au Centre-du-Québec et 3 en Mauricie. Dans tous les cas, il s’agit d’adultes dans la communauté présentant des facteurs de risque les rendant vulnérables à la chaleur, tel que des problèmes de santé mentale ou des problèmes de santé chroniques.

Une hausse des appels à Info-Santé / Info-Social 811 a également été constatée. Les hôpitaux de la région ont reçu une trentaine de cas dans les dernières 24 h pour des effets directs de la chaleur extrême, par exemple des coups de chaleur ou de la déshydratation. Il n’y a toutefois pas d’augmentation de la demande pour les transports ambulanciers.

La région mobilisée

La DSPRP du CIUSSS MCQ a mobilisé l’ensemble de son réseau pour soutenir les clientèles vulnérables dans ces journées pénibles. Plusieurs mesures ont été mises en place, notamment pour surveiller les signes vitaux des personnes vulnérables dans les installations, s’assurer de leur hydratation et les rafraîchir. Une vigie rehaussée est également mise en place afin que tous les décès liés à la chaleur puissent être enquêtés.

Les municipalités de la région ont également été mobilisées pour soutenir les actions dans la communauté. Outre l’augmentation des heures d’ouverture des piscines et des lieux climatisés, certaines municipalités ont également mobilisé leur personnel pour faire des relances des messages de santé auprès des personnes vulnérables connues sur le territoire.

Des conseils simples pour vous et votre entourage
  • Bien s’hydrater : buvez beaucoup de liquide (ex. : eau, jus dilué avec de l’eau, boisson sportive) sans attendre d’avoir soif, ou selon les quantités indiquées par le médecin.
  • Rester au frais : passez quelques heures par jour dans un endroit frais, idéalement avec climatisation (ex. : centre commercial, bibliothèque, etc.).
  • Réduire les efforts : réduisez les efforts et les activités physiques à l’extérieur, particulièrement entre 10 h et 15 h.
  • Se protéger du soleil : demeurez à l’ombre, portez des vêtements longs et appliquez de la crème solaire avec un indice UV de 30 et plus.
Prenez soins des personnes vulnérables : des plus jeunes au plus âgées

Les personnes les plus à risques de développer des symptômes si elles sont exposées à la chaleur accablante sont particulièrement celles qui auront de la difficulté à mettre en application les conseils de base. On n’a qu’à penser aux personnes âgées en perte d’autonomie ou vivant seules ou sans soutien social, aux bébés et aux jeunes enfants. De plus, les personnes souffrant de maladies chroniques (ex. : maladies cardio-vasculaires, respiratoires ou rénales, de diabète), de problèmes sévères de santé physique ou de santé mentale pourraient voir leur état s’aggraver.

Prenez des nouvelles des personnes âgées, des personnes ayant des problèmes de santé physique ou mentale autour de vous et vérifiez fréquemment l’état de santé des tout-petits. Veuillez à ce qu’ils puissent passer du temps dans un endroit frais ou climatisé et qu’ils s’hydratent convenablement.

Les bébés et les jeunes enfants : une attention particulière

Les tout-petits peuvent se déshydrater rapidement et ne peuvent exprimer facilement leur inconfort à la chaleur. Voici quelques précautions à prendre :

  • Leur offrir à boire souvent;
  • Les rafraîchir plusieurs fois par jour (piscine, bain ou douche tiède, serviette mouillée);
  • Les protéger de la chaleur en les habillant de vêtements légers et en couvrant leur tête d’un chapeau à large bord;
  • Limiter leurs activités extérieures, et planifier les activités avant 10 h ou après 15 h, alors que la chaleur est moins intense;
  • Ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture ni dans une pièce où l’air ne circule pas, même quelques minutes.
Lorsqu’il fait très chaud, les symptômes suivants peuvent survenir :
  • Crampes musculaires;
  • Épuisement (étourdissements, faiblesse et fatigue);
  • Aggravation d’une maladie chronique;
  • Coup de chaleur (peau rouge chaude et sèche, maux de tête violents, confusion et perte de conscience).

Si vous pensez ressentir les effets nommés ci-dessus, contactez Info-Santé au 8-1-1 et en cas d’urgence (ex. : coup de chaleur), appelez le 9-1-1.

Pour plus d’information sur les effets de la chaleur sur la santé, la population est invitée à consulter la section Santé et environnement.

— 30 —

Pour information : Guillaume Cliche
Agent d’information
CIUSSS MCQ
1-888-862-4382

Dernières actualités