Une offre de service de proximité renouvelée au Centre Fortierville

15 août 2019 | Le CIUSSS

Fortierville, le 15 août 2019 – À compter du 2 septembre prochain, une offre de service cliniquerenouvelée sera déployée au Centre Fortierville. Cette importante adaptation est actualisée dans le but de fournir une réponse encore plus adéquate aux besoins réels de la population et permettra de bonifier l’accès à de nombreux services de santé.

C’est notamment le cas de l’offre de consultation médicale au nouveau Groupe de médecine de famille (GMF) de Fortierville. Grâce à cette transformation, le GMF vise l’ajout de près de 300 plages de rendez-vous de plus par mois et, ainsi, souhaite accélérer de façon significative l’accès à un rendez-vous pour sa clientèle.

Une meilleure accessibilité sera également favorisée au niveau des services de soins infirmiers courants alors qu’ils seront dorénavant ouverts 35 heures par semaine, une bonification des heures de présence infirmières de plus de 10 heures.

Les heures d’ouverture du service d’imagerie médicale seront aussi augmentées passant de 54 h à 69 h par semaine. Ceci permettra une diminution des déplacements vers d’autres installations pour les usagers. Quant au transport ambulancier, il sera maintenu 24 h sur 24, 7 jours sur 7 sur le territoire, incluant des déplacements des ambulances du domicile vers le Centre Fortierville lors de l’ouverture de l’urgence et vers des centres hospitaliers spécialisés de minuit à 8 h selon les corridors de service.

Un projet pilote de télésanté de minuit à 8 h

De minuit à 8 h le matin, du lundi au vendredi, si des usagers se présentent au Centre Fortierville, ils seront évalués par le personnel infirmier en place. Expérimentés et formés, nos employés veilleront à offrir les soins infirmiers requis et pourront, selon chaque cas, orienter l’usager vers une autre ressource ou avoir un accès médical à distance. Pour ce faire, on utilisera la télésanté, un système qui permet, à l’aide de la technologie, de communiquer à distance avec un médecin pour avoir son avis. Ce sont les médecins du service de l’urgence du Centre Christ-Roi, situé à Nicolet, qui offriront la couverture médicale à distance.

Ce projet pilote novateur, soutenu par des outils cliniques appropriés, permettra une collaboration interprofessionnelle qui facilitera la prestation de soins sécuritaire et de qualité ainsi que la prise de décision clinique au moment opportun.

« Nous sommes fiers d’avoir collaborés avec la population, le personnel, les médecins et les élus afin d’en arriver à cette offre de service renouvelée permettant d’offrir des soins et services performants, plus accessibles et mieux adaptés aux besoins de la population de Fortierville et des environs. En plus d’améliorer l’accès aux services alternatifs à l’urgence, comme les soins infirmiers, celle-ci rendra le travail des médecins beaucoup plus profitable pour la population, car ils pourront rencontrer un plus grand nombre d’usager ». Nathalie Boisvert, directrice des services ambulatoires et des soins critiques au CIUSSS MCQ.

« Cette offre de service de proximité renouvelée constitue une formule originale que nous avons à cœur de soutenir. Un tel appui de notre gouvernement démontre à quel point nous sommes sensibles à la réalité des communautés comme celles de Fortierville, dont la réalité géographique nécessite des services bien adaptés à leurs besoins, pour assurer la meilleure accessibilité possible et une plus grande qualité de vie. » Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Déploiement de DEA dans la communauté : un gage de sécurité

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) travaillera en collaboration avec les municipalités afin de déployer, dans les endroits stratégiques au sein de la communauté, des défibrillateurs externes automatisés (DEA)  et former des premiers répondants. Sachant que 85 % des arrêts cardiaques ont lieu à la maison ou dans les lieux publics, la réanimation cardio-respiratoire (RCR) combinée à l’utilisation d’un (DEA) augmente de 75 % les chances de survie. Le taux de survie lors d’un arrêt cardiaque diminue de 7 % à 10 % chaque minute écoulée sans intervention. En ce sens, la formation de personnes dans la communauté pouvant intervenir rapidement et la mise en place des DEA sont deux conditions gagnantes.

Plusieurs actions de communication pour bien informer la population

Afin de bien informer la population sur les nouvelles modalités d’accès aux services (horaire, et coordonnées), différents moyens de communication seront déployés (affiches, encart remis aux usagers, publicités dans les journaux, radios, médias sociaux et sites web).

En terminant, nous rappelons que, pour tout problème de santé urgent, mais mineur, la population est invitée à communiquer avec une infirmière d’Info-Santé au 811 ou à appeler son médecin de famille.

 

Pour information :      

Guillaume Cliche

Agent d’information

CIUSSS MCQ

1 888 862-4382

Dernières actualités