Qu’est-ce que le GHB?

Le gamma-hydroxybutyrate, ou GHB, est une drogue qui fait partie de la catégorie des dépresseurs. Il agit sur le système nerveux central en engourdissant le cerveau et en ralentissant le fonctionnement du corps.

C’est une drogue qui peut être consommée de façon récréative, mais qui est également associée à des contextes d’agression. On y réfère également en tant que « drogue du viol ». Le GHB est très difficile à détecter puisqu’il est pratiquement sans odeur ni saveur.

  • Le GHB peut se trouver sous plusieurs formes (poudre, liquide, comprimé);
  • Il est incolore (mais peut être coloré par un colorant alimentaire), inodore et sans goût;
  • Combiné à l’alcool, ses effets sont multipliés;
  • Le GHB agit très rapidement.

Quels sont les principaux effets du GHB?

Les effets du GHB varient selon la personne, le contexte et la quantité consommée. Les effets peuvent inclure :

  • Confusion
  • Vertiges
  • Nausées
  • Vomissements
  • Perte de mémoire

Les intoxications au GHB sont à l’origine de troubles neurologiques pouvant aller jusqu’au coma, de troubles cardio-respiratoires, d’une hypothermie et peut causer la mort.

Que faire en cas de surconsommation de GHB?

  • Si vous présentez des symptômes d’intoxication sévères liés à la consommation de GHB (étourdissements, vomissements, perte de conscience, etc.), il est important de rapidement consulter à l’urgence la plus près. Notre priorité lorsqu’une personne se présente à l’urgence et qu’elle présente des
  • signes d’altération de son état est de soigner l’intoxication en tant que telle. Par exemple, vous pourriez recevoir les soins suivants :
  • Administration d’un soluté pour être réhydraté
  • Administration de différents médicaments contre l’altération de conscience
  • Administration de médicaments contre les vomissements ou autres symptômes connexes

Que faire si j’ai été ou je crois avoir été agressé en lien avec une intoxication au GHB?

Si vous croyez ou avez été victime d’une agression sexuelle dans le cadre d’une intoxication : 

  • Rendez-vous à l’urgence la plus près de chez vous. Nos équipes sont disponibles 24 heures par jour, et ce, 7 jours par semaine. Les intervenants sont formés pour accompagner, écouter et offrir tout le soutien médical et psychosocial nécessaire.
  • Sur place, l’équipe procédera à un examen médicolégal (dans les 5 jours suivant l’agression).
  • La trousse médicolégale est l’outil qui permet de documenter les faits entourant l’agression sexuelle vécue et de recueillir les éléments de preuve. Celle-ci inclue le test urinaire légal qui identifie la présence de GHB. Selon la décision de la personne à ce moment, elle peut choisir d’inclure ou non le test urinaire légal parmi les tests de la trousse médico-légale.

Qu’est-ce que la trousse urinaire légale?

  • La trousse urinaire légale est un test d’urine qui doit être réalisé le plus rapidement possible après l’intoxication dans les 48 heures suivant l’intoxication potentielle.
  • La trousse urinaire légale permet de repérer plus de 200 substances, dont le GHB, dans le cadre de tests effectués par le Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale.
  • Le test de dépistage du GHB requiert un consentement libre et éclairé, donc que la personne soit apte à donner son consentement. Les résultats sont un élément de preuve qui pourrait être utilisé dans le cadre d’une procédure judiciaire si la personne souhaite porter plainte.

Pour en savoir plus, consultez le site Québec.ca | Aide aux personnes victimes.

Comment prévenir une intoxication au GHB?

Lorsque vous consommez de l’alcool ou des drogues, la prévention et la vigilance sont de mise. Voici quelques conseils : 

  • Surveillez et couvrez votre verre 
  • N’acceptez pas de verre sans avoir vu son « parcours » jusqu’à vous
  • Surveillez vos amis, entourez-vous de personnes de confiance, repérez les comportements anormaux et réagissez rapidement au besoin
  • Adoptez une consommation modérée
  • Donnez-vous une limite de consommation et en consommer une petite quantité à la fois
  • Faites attention aux mélanges avec de l’alcool, des médicaments et/ou d’autres drogues.
  • Donnez-vous un plan de départ sécuritaire et le respecter (conducteur désigné, taxi, parent…)
  • En cas de problème, appelez le 911.

Pour plus de détails, consultez Consommation sécuritaire d’alcool et de drogue (à venir)

Informations supplémentaires