Froid et tempête hivernale

Froid et tempête hivernale

Autres liens d’intérêts :


Froid intense

Qui sont les personnes à risque au froid?

  • Personnes de 65 ans et plus;
  • Nouveau-nés et jeunes enfants;
  • Personnes souffrant d'un trouble de santé mentale;
  • Personnes à mobilité réduite;
  • Les personnes en situation d'itinérance;
  • Personnes qui travaillent à l’extérieur;
  • Personnes atteintes de malades chroniques (cardiaques, respiratoires, neurologiques, diabète, etc.);
  • Personnes qui ne se vêtissent pas convenablement;
  • Personnes consommant de l'alcool ou de la drogue;
  • Sportifs.

La vigilance est de mise particulièrement pour les personnes qui perçoivent moins bien le froid ou qui bougent moins.


Quels sont les effets du froid sur la santé?

Les impacts sur la santé sont sournois car le froid provoque une perte de sensation locale. 

Si la peau est exposée à un refroidissement éolien de -40 °C, elle peut geler en 5 à 10 minutes; on parle alors d'engelures ou de gelures. Ce sont des lésions semblables à celles des brûlures, surtout sur les extrémités du corps (nez, joues, oreilles, mains, pieds). Les signes à surveiller sont les suivants : couleur blanche de la peau, peau dure au toucher, sensation de picotement ou d'engourdissement jusqu'à une insensibilité dans les cas graves. En cas d'engelure, entrez vous réchauffer, ne frottez pas la partie atteinte et contactez Info-Santé au 811 pour connaître les premiers soins appropriés pour vous-même ou la personne atteinte.

L'hypothermie survient lorsque la température du corps descend sous la normale de 37 °C. Cette atteinte peut mener au coma et à la mort. Les signes sont les suivants : sensation de froid, frissons, grelottements persistants, difficulté à parler (comme sous l'effet de l'alcool). En cas d'hypothermie, entrez vous réchauffer. Si une personne dans votre entourage présente une sensation d'euphorie ou d'ivresse, de la désorientation, de la confusion, une perte de jugement, de la difficulté à marcher et une tendance à trébucher, contactez le 911.

Le froid irrite les voies respiratoires. Il y a aussi plusieurs autres effets indirects, soit l'aggravation des maladies préexistantes (ex. : cardiovasculaires, respiratoires).


Comment prévenir les effets à la santé du froid à l'extérieur?

Les personnes les plus vulnérables devraient éviter de sortir et reporter leurs déplacements.

Une préparation convenable permet de limiter la perte de chaleur et de maintenir la température du corps autour de sa valeur normale de 37 °C. Si on doit sortir, il est important de :

  • S'habiller chaudement de la tête aux pieds et rester au sec; 
  • Limiter la durée des activités extérieures;
  • Maintenir un niveau d'exercice régulier (ex. marche ou sautillement);
  • Manger des aliments chauds et énergétiques pendant l'activité;
  • Éviter de transporter un jeune enfant ou un bébé sur le dos dans un support lors d'activités sportives comme le ski de fond, le patin, etc.;
  • Surveiller les personnes vulnérables. Être attentifs aux signes suivants :
    • Engelure : couleur très rouge ou blanche de la peau, dure au toucher. Sensation d'engourdissement ou de fourmillement jusqu'à une insensibilité de la zone gelée. Au moment du dégel, douleur, picotements ou sensation de brûlure. Peau rouge ou marbrée et cloques.
    • Hypothermie : sensation de froid, frissons, grelottements persistants, difficulté à parler (comme sous l'influence de l'alcool), sensation d'euphorie, d'ivresse, de désorientation et de confusion, perte de jugement, perte de contrôle musculaire (difficulté à marcher et tendance à trébucher).

Quoi faire en cas de panne électrique et de froid ?

  • Vérifiez le bon fonctionnement des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone;
  • N'utilisez jamais à l’intérieur de la maison des systèmes de chauffage d'appoint fonctionnant avec des combustibles (ex. : gaz, essence, kérosène) ou prévus pour une utilisation extérieure (ex. : barbecue, équipement de camping, génératrice);
  • Si vous utilisez une génératrice, installez-la à l'extérieur de votre maison ou de votre garage et le plus loin possible des portes et des fenêtres;
  • Évitez de surchauffer les poêles à bois, les foyers au gaz et les chauffages d'appoint à cause des risques d'incendie et d'intoxication au monoxyde de carbone; surveillez-les de près.
  • Assurez-vous d'avoir une couverture chaude et des vêtements de rechange chauds pour tous les occupants;
  • Assurez-vous d'avoir des denrées non périssables et de l'eau en réserve;
  • Maintenez une température intérieure (18 à 21 °C) et une isolation du logement adéquates.

Tempête hivernale

La tempête hivernale est un phénomène météorologique causant d’importantes précipitations de neige combinées à d’autres conditions potentiellement dangereuses telles que de la pluie verglaçante, des vents forts, de la poudrerie et du froid extrême.

Risques liés aux tempêtes hivernales

Une tempête hivernale peut avoir divers effets sur la santé tels que :

des infarctus ou des crises d’angine chez certains individus lors d’un pelletage intense de neige
des blessures (ex. : contusions, fractures) lors de chutes sur des surfaces glacées ou enneigées
divers traumatismes lors d’accidents routiers
des intoxications au monoxyde de carbone si le tuyau d’échappement de la voiture est enneigé (mettre en marche la voiture pendant qu’on la déneige accroît le risque d’intoxication, surtout si l’accumulation de neige autour du tuyau d’échappement empêche la libre évacuation du monoxyde de carbone; le gaz libéré se concentre alors dans le véhicule). 

Risques liés au verglas

Un épisode de verglas peut causer des :

blessures (ex. : contusions, fractures) lors de chutes sur des surfaces glacées
traumatismes lors d’accidents routiers.
Lorsque les tempêtes hivernales et les épisodes de verglas sont accompagnés de pannes électriques, d’autres risques à la santé sont possibles