CIUSSS MCQ - Négligence parentale

Qu'est-ce que de la négligence parentale?

La négligence est une carence significative voire une absence de réponse à des besoins d’un enfant reconnus comme fondamentaux. Cet état de carence est le résultat d’une perturbation de la relation parents-enfant et du rapport de la famille et de l’environnement.

Quelles sont les formes de négligence parentale?

Les formes de négligence sont définies à partir de la qualité de réponse aux besoins fondamentaux des enfants par les parents. Il y a cinq formes de négligence :

  • Négligence physique : Elle est la forme la plus visible de négligence. Les parents n’assurent pas l’essentiel des besoins d’ordre alimentaire, vestimentaire, d’hygiène ou de logement.
  • Négligence médicale : Les parents omettent de fournir les soins de santé nécessaires pour assurer la santé physique ou mentale de l’enfant, de façon délibérée ou involontaire, et cela peut porter atteinte à l’intégrité physique ou psychologique de l’enfant.
  • Négligence éducationnelle : Les parents omettent de porter les actions nécessaires afin d’assurer le développement de leur enfant, que ce soit par un manque de stimulation, de surveillance, par un encadrement déficient ou encore l’absence de moyens pour assurer la scolarisation.
  • Négligence affective : Elle se traduit par l’incapacité ou l’indisponibilité psychologique ou émotionnelle du parent à percevoir, interpréter ou répondre adéquatement aux besoins de l’enfant (besoin d’attention, de sécurité, d’estime de soi, d’affection, etc.).
  • Négligence communautaire : Elle se traduit par l'absence ou l'insuffisance de ressources, de politiques, de programmes destinés au soutien des enfants et des famille.

Est-ce qu’un parent négligent est un mauvais parent?

Non! Un parent peut être négligent parce qu’il est épuisé, stressé ou qu’il vit une période difficile au travail, ou encore à cause d'un problème de santé. Il peut vivre un état de stress, de surcharge mentale, qui entraîne une difficulté à décoder, à interpréter ou même à répondre aux besoins de son enfant ou de le faire de façon adéquate.

Est-ce que la négligence peut être intergénérationnelle?

  • Les enfants nés d’un parent ayant vécu des mauvais traitements seraient trois fois plus à risque d’être exposés à une forme de maltraitance que ceux dont les parents n’ont pas subi de mauvais traitements au cours de leur enfance.
  • Les parents négligents ont plus souvent que les autres parents été négligés dans leur enfance et ont vécu différentes formes d’abus.
  • Les enfants victimes de négligence parentale ont tendance à s’isoler, à éviter les relations d’intimité et de soutien.
  • Il arrive que les enfants victimes de négligence parentale développent une image négative d’eux-mêmes et vont davantage rechercher un partenaire qui confirme cette image. Les enfants maltraités risquent de devenir à leur tour des parents négligents.

Quels sont les impacts de la négligence parentale chez l'enfant?

  • L’exposition répétée ou prolongée à des agents traumatisants comme un environnement chaotique, épeurant ou imprévisible à un moment clé du développement de l’enfant risque de compromettre sérieusement le développement de l’enfant.
  • Un contexte sans cesse imprévisible comme celui mentionné ci-haut exige que l’enfant s’adapte pour faire face à la menace.
  • L’absence de soins parentaux adéquats et de manière générale, la faible qualité de la relation d’attachement parents-enfant favoriseraient donc le risque, pour un enfant négligé, de développer des manifestations traumatiques et un traumatisme complexe.

Quoi faire cas de négligence parentale?

Plusieurs ressources d'aide sont disponibles afin d'aider les enfants, les parents et leurs proches en cas de situation de négligence parentale.

Programme d’intervention en négligence du CIUSSS MCQ  | Ma famille, mes racines : s’unir pour grandir

Comment faire un signalement pour négligence parentale?

  • Les signalements en Mauricie et au Centre-du-Québec doivent obligatoirement être effectués par téléphone au 1 800 567-8520, option 3.
  • Tous les professionnels ont l'obligation de procéder aux signalements par téléphone.
  • Vous pouvez, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, faire un signalement au DPJ par téléphone.