CIUSSS MCQ - Facteurs qui influencent notre santé psychologique

Quels sont les principaux déterminants qui influencent notre santé psychologique?


Nous avons tous le pouvoir de poser des actions concrètes qui favoriseront notre propre santé psychologique au travail ainsi que celle de nos collègues. 

Plusieurs éléments influencent la santé mentale, on les appelle les déterminants de la santé psychologique. Imaginons un balancier, au centre nous avons les déterminants. Les  déterminants sont ni positif, ni négatif, ce sont des catégories d’élément associés au travail ayant un impact sur la santé psychologique et le mieux-être au travail. C’est pourquoi ils se retrouvent au centre de la balance, ils sont neutres. 

Les déterminants de la santé psychologique : un principe d'équilibre

À l’extrême gauche du balancier, nous avons les facteurs de risques psychosociaux. Il s’agit d’éléments qui augmentent les risques d’apparition d’une maladie. Les risques psychosociaux sont des contraintes reliées au travail qui peuvent porter atteinte à la santé psychologique des personnes exposées. Le risque de développer un trouble de la santé augmente avec la durée, l’intensité et la fréquence de l’exposition. De plus, une accumulation de facteurs de risques pour un même travailleur augmentera l’effet néfaste sur sa santé psychologique.

À droite de la balance, on retrouve les facteurs de protection. Ce sont des influences positives qui peuvent améliorer la santé psychologique et la qualité de vie au travail. Il s’agit d’éléments présents dans l’organisation du travail et dans les pratiques de gestion et qui viennent prévenir, compenser, protéger et/ou corriger les facteurs de risque présents au travail. 

Le soutien social des collègues, le soutien social du supérieur, la reconnaissance, l’autonomie décisionnelle, l’information et la communication ainsi que la charge de travail sont des déterminants sur lesquels nous avons, en tant qu’individu, du  POUVOIR et ainsi favoriser notre propre santé psychologique au travail ainsi que celle de nos collègues.

Exemple : Pour le déterminant charge de travail, afin de réduire l’effet néfaste sur ma santé psychologique, je pourrais : négocier mes délais, gérer mes priorités, favoriser le travail d’équipe, apprendre à gérer mon stress, mes émotions, etc.

Chaque personne, de façon individuelle, peut, en posant des actions concrètes, créer des facteurs de protection individuels et/ou collectifs qui auront pour effet d’améliorer la santé psychologique au travail et/ou de réduire l’apparition de facteurs de risques. Nous serons individuellement et collectivement  plus forts et plus en mesure de lutter contre les facteurs de risque présents au travail.