CIUSSS MCQ - autonomie décisionnelle

Qu'est-ce que l'autonomie décisionnelle?

L’autonomie décisionnelle réfère à l'autonomie que nous pouvons avoir dans la réalisation et l’organisation de nos tâches. L'autonomie décisionnelle réfère au sentiment de contrôle et au sentiment d'accomplissement. Considérant les politiques/procédures/protocoles en place dans l’organisation, nous ne parlons pas ici d’une autonomie totale et sans limites, mais plutôt de permettre d’utiliser son jugement et son expérience afin de faciliter le travail.

Consultez l'aide-mémoire Autonomie décisionnelle.

Comment se manifeste l'autonomie décisionnelle au travail?

  • Sentiment de contrôle : La possibilité d’exercer un certain contrôle sur le travail à réaliser, choisir ses méthodes de travail, participer aux décisions entourant l’organisation de son travail, etc.
  • Sentiment d'accomplissement : La possibilité d’utiliser ou de développer ses habiletés, ses compétences, sa créativité, avoir accès à des formations, faire preuve d’initiatives, etc.

Comment obtenir de l'autonomie décisionnelle au travail?

Individuellement 

  • Je m’assure de développer mes compétences.
  • J’informe mon gestionnaire de mes besoins de formation/développement professionnel.
  • Je m’assure de connaître mes tâches et responsabilités de même que la latitude que j’ai pour les accomplir.
  • Je partage mon expertise et propose des pistes de solutions.
  • Je mets à profit mes compétences et ma créativité pour améliorer mon environnement de travail, etc.

Moi envers l’équipe

  • À la suite d’une formation, je partage mes nouvelles connaissances avec mes collègues.
  • Je participe au partage d’expertise entre collègues et je facilite le codéveloppement.
  • J’écoute les autres et je considère leurs points de vue.
  • Je fais confiance à mes compétences et à celles de mes collègues

Hors champ de pouvoir (qu'est-ce qui est hors de notre contrôle?)

  • Les décisions organisationnelles.
  • Les protocoles.
  • Les obligations légales.
  • Les décisions ministérielles.
  • Les obligations professionnelles (ordres et actes professionnels).
  • Les politiques, procédures, cadres de gestion, etc.