CIUSSS MCQ - Soutien social du supérieur

Qu'est-ce que le soutien social du supérieur?

Le soutien social du supérieur est une pratique favorisant l’écoute, l’ouverture aux opinions et la disponibilité du gestionnaire. Il fait référence à la capacité du supérieur immédiat à soutenir les employés de même que le degré de dignité, de politesse et de respect avec lesquels les employés sont traités par leur supérieur. Il est important de savoir que le soutien social du supérieur peut prendre trois différentes formes : opérationnel, informationnel et émotionnel. 

La reconnaissance au quotidien est une responsabilité à partager.  Elle doit provenir autant du gestionnaire que de l'employé. L'employé est responsable à 50 % de sa relation avec le gestionnaire! Un gestionnaire informé pourra plus facilement vous offrir l’aide et le soutien dont vous avez besoin!

Consultez l'aide-mémoire sur le Soutien social du supérieur.

Comment se manifeste le soutien social de supérieur?

Le soutient social du supérieur envers les employés peut prendre plusieurs formes :

  • Soutien opérationnel (Centré sur la tâche) : Mettre à la disposition de ses équipes les ressources nécessaires pour l’accomplissement de leur travail.
  • Soutien informationnel (Informations et conseils) : La clarification des rôles et des attentes, la transmission des informations nécessaires à la réalisation du travail.
  • Soutien émotionnel (Centré sur la personne) : L’intérêt, l’écoute et le renforcement démontré à l’égard des employés.

Comment obtenir du soutien social de mon supérieur au travail?

Individuellement

  • Nommer mes besoins en termes de soutien et de formations.
  • Partager à mon gestionnaire mes difficultés et/ou obstacle dans mon travail.
  • Je fais preuve d’ouverture en lien aux directives, suggestions ou commentaires de mon gestionnaire.
  • Je fais preuve de respect, de bienveillance et de tact lors de mes interactions, etc.

Moi envers l’équipe

  • J’adopte une attitude proactive dans la recherche de solutions aux problèmes.
  • J’informe mon gestionnaire de la réalité terrain en participant activement aux réunions d’équipes et rapports d’états.
  • Je vérifie les attentes et les informations auprès de mon gestionnaire, pour éviter la machine à rumeurs, etc.

Hors champ de pouvoir (qu'est-ce qui est hors de notre contrôle?)

  • L’expérience et les aptitudes de mon gestionnaire face à son rôle.
  • La disponibilité physique de mon gestionnaire sur les lieux de travail.
  • Les demandes et attentes provenant de mon gestionnaire, etc.