Kwei ! Tan e isparin? |Services autochtones et de la sécurisation culturelle

Les services aux autochtones et à la sécurisation culturelle du CIUSSS MCQ vise à améliorer l’accès aux services de santé et aux services sociaux pour les membres des Premières nations, dans une optique de sécurisation culturelle afin de contribuer au mieux-être des peuples autochtones.

Ka otamirotatakik nehirowisiwok otci acitc wewerita kitci kicteritcikatek Nehirowisiwatisiwin ote CIUSSS MCQ kanawapatamok kitci mantokasonaniwok ke actakaniwoki nehirowisiw omirwatisiwiniw otci, kitci wectwatowinaniwok tipirowe kitci kicteritcikaterik Nehirowisiwatisiwin.  

La sécurisation culturelle est une approche qui tient compte des contextes historiques et sociaux ainsi que du déséquilibre des pouvoirs structurels et interpersonnels qui façonnent la santé et les expériences de soins des Autochtones [1]. Il faut donc prendre des moyens afin de ne pas reproduire ce qui créé ce déséquilibre. 

Nehe e itaniwok Wewerita kitci kicteritcikatek Nehirowisiwatisiwin ata ni nte kitci kiwe kiskerimakanitcik nehirowisiwok e ki ici pe motetcik kirika aci kitci wapitcikatek e ki kotci tiperimakanitcik aspinokotc nehirowisiwok  weckatc e pe nta icasanak neta akosiwikamikw. Pitoc tca nte aci arimatc kitci tcotcikatek. 

Wewerita kitci nanto kiskerimitowekw | La sécurisation culturelle 

Atoskectam kitci witcitatc wewerita kitci kiskeritamotariwakanitcik kinehirowi pimatisiwinino, ekoni wetci ohwe kictapatak kitci apatcitakaniwok. Matci ka atoskectakan ohwi otci : 

  • Itectamakew kekocic ka ici witamakoiin onawis ka nisitotaman;
  • Witcewew e nakickowatc awiriw akosiwikamikok;
  • Witcewiwin kaie witcihiwewin irikik e nakickotatoiikw (mitowi : otci natokohowewin oreritamowin);
  • Witcewew awiriw ka natoweritak kitci natokohakaniwitc;
  • Witcihiwew kecpin awik wi mamicititak aka e ki otci miro totowakaniwitc.

Dans le but de vous assurer l’accès à des services de santé et de services sociaux respectueux de votre culture, vous pouvez faire appel à l’accompagnatrice en sécurisation culturelle autochtone, et ce, pour de multiples raisons :

  • Interpréter les propos des intervenants;
  • Être accompagné lors des rendez-vous;
  • Obtenir de l’assistance et du soutien pendant les rencontres (ex : élaboration de plan d’intervention)
  • Avoir de l’accompagnement dans les démarches médicales;
  • Avoir de l’aide dans le processus de plainte;

Nama atisokatew | Le secret professionnel

Nte otciparin ka ici witcihiwaniwok e nicokakakik aniki nehirowisiwok acitc CIUSSS MCQ. Naha tca nta ka atoskectaketc nama acteriw kekwariw kitci pamatisokatiskw peikon kaie aniki kotakahik arotakanak neta ka otamirotcik.

Ce service est possible grâce à la collaboration entre les organisations autochtones partenaires ainsi que le CIUSSS MCQ. La personne qui occupe ce poste est une personne qui est obligée de garder le secret professionnel et d’assurer la confidentialité des renseignements, au même titre que les intervenants de l’établissement.


Miro nisawi epwamoci nakickotc awik | Préparez adéquatement votre visite

Ekoci aimihikw neta ka otamirotcik akosiwikamikok kitci witcihiskw

Kitci kiskertaman kitci witcewiskw, arimatc wipatc kitci ici aimihatc kitci witamowatc patam kitci witcihiskw.

Prendre rendez-vous auprès de l’accompagnatrice

Pour être sûre que la personne soit disponible pour vous accompagner, il est idéal de la contacter d’avance, ainsi la personne sera disponible au moment convenu.