Comment prévoir mes réserves d'eau potable?

Quoi faire en cas de coupure d’eau planifiée?

L’eau de consommation (eau potable) doit provenir d’une source d’approvisionnement dont la fiabilité est reconnue et la qualité microbiologique régulièrement analysée.

Trois possibilités s’offrent à vous :

  • Faites des réserves d’eau avant la coupure à partir de vos contenants en respectant les consignes indiquées plus bas.
  • Trouvez de l’eau potable dans les supermarchés sous forme d’eau embouteillée.
  • Apportez vos contenants (en respectant les consignes indiquées plus bas) aux endroits où des camions-citernes sont mis à votre disposition par la municipalité avec la mention EAU POTABLE.

Cette eau peut être utilisée pour :

  • boire;
  • préparer les boissons et les aliments;
  • préparer les biberons et les aliments de bébé;
  • laver les fruits et légumes;
  • faire de la glace;
  • se brosser les dents et se rincer la bouche;
  • abreuver les animaux domestiques.

La quantité d’eau potable à prévoir est de 4 litres par personne par jour pour ce qui est de la consommation et de l’alimentation.

Un litre d'eau (1000 ml) potable égale à :

2 bouteilles d'eau de 500 ml
photo présentant 2 petites bouteilles d'eau de 500 ml
4 tasse à café ou mesurer de 250 ml

Prévoir également une quantité supplémentaire pour vos animaux domestiques, c’est-à-dire environ 30 millilitres d’eau par jour par kilogramme de poids corporel.

Comment faire des réserves d’eau potable?

L’eau potable peut être entreposée dans des contenants de qualité alimentaire et préalablement nettoyés (ex. : bidon d’eau de camping, bidon de deux litres de boissons gazeuses, bidons d’eau embouteillée, etc.).

  • Nettoyez chaque contenant à l’aide d’eau savonneuse suivi d’un rinçage complet pour s’assurer qu’il ne reste pas de savon résiduel.
  • Remplissez chaque bouteille d’eau du robinet jusqu'à ce qu'elle déborde légèrement du contenant.
  • Refermez le contenant à l’aide d’un bouchon en s’assurant qu’il n'y a pas d'air dans la bouteille.

L’eau potable se conserve jusqu’à 3 jours au réfrigérateur ou 24 heures à la température de la pièce.

L’eau embouteillée commerciale dans une cruche ou une bouteille de plastique qui n’a pas été ouverte a, quant à elle, une durée de conservation d’un an. Il est important de vérifier la date d’expiration sur le contenant.

Comment m’assurer que l’eau livrée par un fournisseur autre que ceux désignés par les autorités municipales est potable?

Une analyse de la qualité microbiologique doit être effectuée. En tout temps, l’eau doit respecter les exigences du Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP) du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC)1. Avant la livraison, le fournisseur devra faire analyser son eau afin de s’assurer qu’elle est conforme aux critères de qualité microbiologique. Assurez-vous de demander ces résultats d’analyse avant d’accepter la livraison de l’eau.

Concernant l’eau fournie par la municipalité dans les camions-citernes, c’est la municipalité qui s’assurera de la qualité de l’eau distribuée.

Eau non potable

Une eau considérée non potable est une eau dont la qualité bactériologique n’est pas vérifiée ou lorsque l’entreposage n’est pas adéquat. Par exemple, l’eau entreposée dans le bain, les lavabos, les bacs à vaisselle ou les bidons utilisés pour des produits autres qu’alimentaires ne doit pas être utilisée pour boire ou faire à manger.

Un contenant destiné à entreposer de l’eau non potable doit être préalablement nettoyé avec de l’eau savonneuse, puis rempli avec l’eau de l’aqueduc avant sa coupure. Afin de réduire les risques de confusion, il est conseillé d’inscrire la mention EAU NON POTABLE sur le contenant dédié à cet effet.

Cette eau peut être utilisée pour des usages tels que :

  • vidanger les toilettes;
  • se laver les mains et le corps;
  • faire la vaisselle;
  • laver les vêtements;
  • effectuer l’entretien ménager.

La quantité d’eau non potable à prévoir est de 5 à 12 litres par jour par personne pour l’hygiène et la vaisselle.

Le lavage des mains avec de l’eau et du savon demeure toujours le meilleur choix. Utilisez un gel désinfectant (type Purell) comme alternative.

Mesures d'hygiène

Le lavage des mains avec de l’eau et du savon demeure toujours le meilleur choix. Utilisez un gel désinfectant (type Purell) comme alternative, étant toutefois moins efficace si les mains sont visiblement souillées ou mouillées. Les serviettes humides jetables pourraient servir à un premier nettoyage lorsque les mains sont très souillées et qu’il n’y a pas d’eau disponible. Cependant, ce nettoyage doit être suivi de l’utilisation d’un gel désinfectant.
 
Par ailleurs, les personnes qui présentent des symptômes de gastro-entérite (nausées et/ou vomissements) devraient éviter autant que possible d’utiliser les toilettes publiques. Si possible, utilisez plutôt votre toilette personnelle et assurez-vous de la nettoyer adéquatement.  Pour ce faire, essuyez la surface ou l’objet à l’aide de papier absorbant et jetez-le dans une poubelle munie d’un sac de plastique.  Nettoyez avec de l’eau savonneuse ou un produit ménager, rincez et désinfectez à l’aide d’une solution d’eau de Javel 10 % :
    • ajoutez 10 ml d’eau de Javel dans 90 ml d’eau
    • appliquez la solution à l’aide d’un linge propre
    • laissez agir de 2 à 3 min.

____________________________

[1]  Section 3.4 Spécifications pour les véhicules-citernes : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/potable/brochure/parties-1-2-3.htm