Intoxication alimentaire

Intoxication alimentaire

Une intoxication alimentaire est un ensemble de signes et de symptômes qu’une personne ou plusieurs personnes présentent suite à l’ingestion de bactéries, de virus, de parasites, de toxines bactériennes ou des produits chimiques.

Quelles sont les causes des intoxications alimentaires?

Les intoxications alimentaires peuvent découler d’une contamination de l’aliment avant, pendant ou après sa préparation. Effectivement, un personne peut avoir été malade lorsque les mesures d’hygiène ne sont pas respectées (ex. personne malade qui manipule les aliments), que les aliments sont mal lavés, cuits, conservés ou entreposés.

Il se peut que certains aliments soient plus susceptibles d’être contaminés :

  • Aliments crus ou pas assez cuits (volaille, viande et œufs)
  • Fruits et légumes crus (pas lavés ou lavés avec de l'eau contaminée)
  • Produits laitiers non pasteurisés. La pasteurisation est une technique de conservation des aliments. Elle consiste à chauffer un aliment à une température précise pendant une période précise et à le refroidir rapidement par la suite.
  • Jus ou cidre de pommes non pasteurisé
  • Aliments laissés longtemps sans réfrigération
  • Poissons et crevettes
  • Eau non traitée

Souvent, l’odeur et l’aspect de l’aliment n’est pas changé même s’il est contaminé, il faut donc être prudent!

Une attention particulière doit être portée aux aliments préparés en période estivale! Certains aliments sont plus sensibles à la chaleur et ne doivent pas être mangés ou bus s'ils ont été exposés trop longtemps au chaud. Quand la température est plus élevée, les bactéries se reproduisent plus vite.

Quels sont les symptômes?

Les principaux symptômes d'une intoxication alimentaire arrivent quelques heures ou quelques jours après avoir mangé ou bu l’aliment contaminé. Ils ressemblent à ceux de la gastro.

  • Nausées
  • Vomissements
  • Crampes
  • Diarrhée
  • Fièvre
  • Maux de tête

La majorité des infections alimentaires ne durent que quelques jours. Par contre, elle peut aussi entraîner des complications et rendre le côlon irritable pendant quelques jours. Chez certaines personnes ou selon la cause de l’intoxication (ex. bactérie e. coli O157 :H7 ou bactérie qui cause la maladie du hamburger), des complications plus graves peuvent survenir.

Les personnes qui sont plus à risque de complications sont :

  • Les enfants
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes âgées
  • Les personnes dont le système immunitaire est plus faible

Que faire si on a une intoxication alimentaire?

Les signes et symptômes d’une intoxication alimentaire s’apparente à celles d’une gastroentérite. Ainsi, il est important que vous restiez à la maison pour vous soigner et pour éviter de transmettre la maladie à d’autres personnes, et ce, jusqu’à la disparition des symptômes. De plus, se réhydrater et bien s’alimenter sont les deux principales façons de traiter la gastro-entérite et d’éviter des complications.

Si vous avez des questions sur votre état de santé, appelez Info-Santé 811.

Quand consulter ?

Tout comme la gastro-entérite, l'intoxication alimentaire n’est généralement pas grave. La plupart des personnes se soignent à la maison et guérissent d’elles-mêmes, sans prendre de médicaments. Dans certaines situations, cependant, il faut consulter un médecin :

Vous devez consulter un médecin le jour même si vous-même ou votre enfant si vous :
  • arrivez d’un voyage à l’étranger et avez de la diarrhée qui dure depuis plus de 72 heures;
  • avez de la diarrhée qui dure depuis plus de 5 jours, sans amélioration;
  • avez de la diarrhée et de la fièvre (plus de 38 ºC ou de 100,4 ºF);
  • avez des vomissements depuis plus de 24 heures, sans amélioration.
Vous devez vous rendre immédiatement à l’urgence si vous-même ou votre enfant :
  • avez du sang dans vos selles ou vos selles sont noires;
  • avez de la diarrhée avec une forte douleur abdominale;
  • avez de la diarrhée, une forte soif, vous n’avez pas uriné depuis plus de 12 heures et êtes incapable de boire ou de garder les liquides que vous avez bu ;
  • avez des selles ou du sang (de couleur rouge ou ayant l’apparence du café moulu) dans vos vomissements;
  • êtes somnolent, irritable, confus.

Quoi faire pour éviter les intoxications alimentaires?

Voici quelques règles de base vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour éviter de vous contaminer :

  • Lavez-vous les mains régulièrement lorsque vous manipulez la nourriture; avant et après vous être rendu aux toilettes et avant de passer à table.
  • Nettoyez soigneusement les fruits et les légumes avant de les préparer ou de les manger.
  • Évitez de manger certains aliments crus (œufs, volaille et viande) ou non pasteurisés (ex. fromage de lait cru).
  • Utilisez des planches à découper distinctes entre les légumes et la viande lorsque vous faites la cuisine.
  • Conservez et touchez la viande crue séparément des autres aliments.
  • Faites cuire suffisamment les viandes.
  • Mettez bien au frais tous les produits susceptibles de devenir « dangereux » rapidement, tels que la mayonnaise, la viande crue ou le lait par exemple.
  • Nettoyez, désinfectez et séchez soigneusement les planches à découper après chaque utilisation.
  • Ne pas réutiliser les ustensiles ou plats ayant touché à de la viande crue (éviter la contamination croisée).
  • Lavez le comptoir de la cuisine avec de l'eau savonneuse après y avoir préparé les repas.
  • Conservez à la bonne température vos aliments en tout temps. (réfrigérateur  4 °C ou moins, congélateur -18 °C ou moins).
  • Décongelez et marinez vos aliments au frigo jusqu'au moment de les cuire
  • Nettoyez souvent les sacs réutilisables que vous apportez à l'épicerie et les boîtes à lunch.

Comment éviter de transmettre l'intoxication alimentaire ?

Pour vous protéger et éviter de la transmettre, adoptez des mesures d’hygiène simples :

  • Lavez-vous souvent les mains :
    - avant, pendant et après la préparation des repas
    - avant de manger
    - avant d’allaiter ou de nourrir un enfant
    - après être allé aux toilettes ou avoir aidé un enfant à y aller
      -après avoir changé la couche d’un enfant.
  • Désinfectez le siège des toilettes et les surfaces ou les objets qui pourraient être contaminés par des selles ou des vomissements.   Pour que le produit utilisé soit efficace bien suivre les recommandations du fabricant pour la désinfection.  Cliquez ici pour la Recette de désinfectant maison.
  • Mettez des couches super absorbantes aux jeunes enfants, afin de prévenir les fuites.
  • Préparez et nettoyez les biberons dans les meilleures conditions de propreté possibles.